Changez d’altitude pour devenir une meilleure version de vous-même

Dans cette vidéo, je parle du livre de Bertrand Piccard « changer d’altitude » que j’ai offert à chaque membre de mon équipe mastermind pour Noël.

 

 

Pourquoi faut-il lire ce livre ?

Plusieurs raisons essentielles :

  1. lire demeure la meilleure méthode pour approfondir une pensée, retenir voire s’approprier des concepts
  2. Bertrand Piccard est à la fois un psychiatre, un aventurier, un « ingénieur » au sens créatif du terme => les ponts entre ces matières sont intéressants à découvrir
  3. l’idée qu’il faut prendre conscience que c’est en lâchant du lest qu’on peut atteindre la meilleure version de soi-même est au coeur de la démonstration… c’est une allégorie du lâcher-prise à méditer

 

Quand les vents ne sont pas favorables à la hauteur à laquelle vous volez, savez-vous que 2000 mètres plus haut, ils soufflent peut-être dans la bonne direction… C’est ce que découvre et met en place Bertrand Piccard dans une traversée de l’Atlantique en ballon (bien avant de faire le tour du monde sur solar impulse). Comment atteindre cette altitude ? En montgolfière, il faut lâcher du lest.

 

En serait-il de même dans la vie ? Plutôt que d’accumuler, devenir cerné pour « se protéger » (on ne sait pas de quoi), que faut-il lâcher ? Que devez-vous lâcher pour devenir une meilleure version de vous-même et voler à votre juste altitude ?

 

Pour chacun, le lest à lâcher est très personnel. Pourtant, chaque fois que l’on range, que l’on jette ou l’on donne, que l’on abandonne une chimère, que l’on se rapproche de ce que nous souffle notre intuition, cela ne va-t-il pas mieux ? Chaque fois que l’on élargit sa zone de confort en osant, cela ne fait-il pas monter l’intensité ?

 

Je vous suggère de lire le livre de Bertrand Piccard… un peu d’aventure et de réflexion à mûrir.

Et si vous n’êtes pas totalement friand de lecture, écoutez donc le TEDex sur le risque et la chance ci-dessous…

 

 

 

 

« Il n’y aucun risque à changer de vie » jette le conférencier en introduction pour provoquer…