Comment définir le leadership ?

Dans son livre « la 8ème habitude – faites-vous entendre et agissez », Stephen Covey définit le leadership ainsi :

« le leadership consiste à communiquer aux gens la notion de leur valeur et de leur potentiel de manière si claire qu’ils parviennent à les percevoir en eux-mêmes. Notez les mots valeur et potentiel. Les gens doivent éprouver un sens de leur valeur intrinsèque, indépendamment de toute comparaison avec les autres, et qu’ils sont dignes d’un amour inconditionnel, indépendamment de leur comportement ou de leurs performances. »

Qu’en pensez-vous ?

Ce qui me frappe dans cette définition est que Stephen Covey n’évoque pas le leader mais sa communication aux autres. Le leadership serait-il donc davantage dans la valorisation des autres que dans son propre bombement de torse ? Le leader révèle les potentiels plus qu’il ne fascine par son « savoir » ou la mise en lumière de son parcours « exceptionnel »…

 

J’aime bien cette vision, celle qui propose une version « ouverte » de la notion de leadership plutôt que celle centrée sur les « supposés » talents hors norme d’un humain. Le leader n’a-t-il pas lui/elle aussi son coté ombre, ses coulisses, ses obstacles, ses névroses, ses mauvaises habitudes ?

 

La mise en valeur des autres me parait une noble définition du leadership (lire aussi mon article qui évoque Gandhi et le leadership). Et « l’outil » de la communication, la communication juste, vraie, directe, bienveillante et non complaisante (c’est mon expression favorite dans les groupes mastermind que j’anime), une communication non manipulatrice, est l’outil de travail…

Que pensez-vous de la définition proposée par Stephen Covey ?