Est-ce au manager de négocier les augmentations de son équipe ?

Négocier l’augmentation de salaire des collaborateurs, beaucoup de managers rechignent à s’en occuper. Pourtant n’est-ce pas une responsabilité clé qui permet d’endosser le costume du boss…

 

Retranscription littérale de la vidéo :

Est-ce le manager qui doit négocier les augmentations de salaires, la situation financière de ses collaborateurs ?

    

    Quand j’étais jeune salarié, j’ai été reçu par un nouveau manager qui recevait toute son équipe et qui, dans l’entretien de prise de contact, m’a demandé :  » au fait, combien tu gagnes ? « .

 

A l’époque, cela m’avait étonné qu’il se préoccupe tout de suite de ma rémunération. Et ce matin j’étais avec une équipe de ressources humaines qui expliquait la difficulté des managers de l’entreprise à aborder la question financière avec chacun des collaborateurs, les managers ayant tendance à se défausser sur : soit le département de ressources humaines, soit sur leur propre boss.

 

Or finalement qui est mon chef ? Mon chef c’est tout de même la personne avec qui je travaille régulièrement, à qui je montre ma valeur ajoutée, à qui j’amène des résultats, avec qui je développe les objectifs sur lesquels on s’est préparé, et donc c’est la personne la plus appropriée pour me dire « Tu as mérité une augmentation, une prime » ou bien au contraire « On va voir comment cela se passe par rapport à cette prime qui t’était promise ».  Je pense donc que c’est important si vous êtes manager d’avoir cela en tête.

 

C’est que l’un de vos jobs est de regarder l’ensemble du contenu de ce qui accompagne votre collaborateur, ainsi que son environnement de travail, ses outils, sa formation, également ses augmentations, ses primes, et d’aller jusqu’au bout de la négociation. Quand on arrive au moment où il faut faire ce travail, on va voir son boss pour expliquer par exemple « dans mon équipe de douze personnes, voilà qui je souhaite encourager financièrement ». Ensuite, on va voir les ressources humaines pour comprendre quelle est la politique, la cohérence salariale de l’entreprise, et puis on va défendre le beefsteak de son équipe de manière discrétionnaire, personnelle pour chacun d’entre eux. Là, on prend vraiment toute sa place de management.

 

L’acte de management, de négocier, de présenter les augmentations de salaires, les primes etc, c’est un acte important pour être à sa place, pour mettre le costume de manager.

Je vous encourage à mettre cela en place si ce n’est pas le cas. 

 

Si cet article vous a plu, partagez-le ou faites un commentaire ci-dessous.