Le désert contre l’addiction au téléphone portable et la connexion internet 24/24…

« Je suis connecté 24h/24 ! »
« Internet est devenu une addiction ! »
« Mon téléphone portable est greffé à ma main ! »

L’addiction au téléphone portable et la connexion internet ininterrompue sont devenues comme une épidémie envahissante. Comment déconnecter ? Comment se retrouver ?

Je vous suggère de regarder, écouter cette vidéo tournée dans le désert avec Faissal, compagnon de la dernière méharée…

Dans la suite de l’article quelques coups de projecteurs sur les motivations de Faissal et ce qu’il retire de cette méharée-coaching dans le désert

 

 

Il est symptomatique de constater que Faissal parle de « se retrouver » dans le désert… Se perd-on dans notre quotidien connecté ? Devient-on la proie des mille et un petits cailloux voire du sable, ces petites choses qui envahissent notre temps et nous éloignent de nos choix véritables, de notre chemin, de notre alignement… Le sable du désert aurait-il un effet salutaire ? Entrepreneur faisant feu de nombreuses initiatives, le succès au rendez-vous, Faissal a pourtant pris le temps de cette méharée…

 

Faissal affirme dans cet interview qu’il est connecté en permanence à son quotidien, à ses responsabilités, à son passé, à son futur. Conséquence : il n’est pas dans le moment présent… Vous connaissez ce syndrome ?

 

Le désert pour se reconnecter à soi-même, pour vivre simplement pendant 8 jours, manger sainement, profiter de la nature et des grands espaces. Le désert et la marche contre l’addiction au téléphone portable et la connexion internet 24/24…

Quand Faissal parle de sérénité, le plaisir de vivre moment présent, je pense qu’on peut le ressentir dans ses propos…

 

J’aime bien sa conclusion : « aller dans le désert, c’est plus qu’un investissement, c’est un devoir de s’offrir ce plaisir ! »

A la prochaine méharée, je vous compte dans l’équipe ?