Le temps est mon choix – deuxième vidéo

le temps est mon choix - image vidéo 3

Vidéo 3 – lien suspendu

le temps est mon choix - image vidéo 4

Vidéo 4 – lien suspendu

Dans cette deuxième vidéo, je vous donne un éventail choisi de bonnes attitudes et outils pour que le temps devienne votre choix. Après la publication de la première vidéo, j’ai échangé et écouté les nombreux commentaires très pertinents sur le sujet. Cela me conduit à faire significativement évoluer le contenu de cette nouvelle vidéo. Regardez là et donnez moi votre avis dans les commentaires ci-dessous, cela vous enrichit comme les autres lecteurs, puisque l’implication dans un débat permet à tous de progresser…

 

 

Donnez moi votre avis : pensez-vous que le temps est votre choix ?

Vous êtes face à la complexité, avez du mal à passer à la pratique des bons conseils que vous connaissez pourtant, vous ne savez pas comment gérer l’empilement des tâches, votre manager change d’avis, vous devez être simultanément partout, votre vie professionnelle empiète votre vie privée, vous êtes préoccupé par la mise en cohérence de votre action, vous êtes à la disposition de votre équipe au détriment de votre propre agenda, vous vous interrogez sur comment établir vos priorités, vous ressentez de la difficulté à respecter les engagements pris avec vous-même

 

Quel est votre expérience ? Que pensez-vous de la prise de conscience sur le thème « le temps est mon choix » ? Pensez-vous qu’on peut maitriser la pression de l’environnement ? Quels outils vous paraissent efficaces, inefficaces ?

 

Partagez votre commentaire, maintenant, ci-dessous…

fléches

Pages : 1 2

11 Commentaires

  • Muller 16 avril 2014   Répondez

    Excellent: avant toute astuce à utiliser, le principal pour avoir le choix de son temps réside dans la prise de conscience et l’attitude qui doit en découler.
    Personnellement, je manque de temps pour lire tout ce qui serait intéressant (articles, infos sur le web, Newsletters,…)

    • Laurent 16 avril 2014   Répondez

      Bonjour Richard,

      sont-ils si intéressants si tu ne prends pas le temps de lire ces articles ?

      Pour ma part, j’ai laissé tombé ou réduit au minimum les publications « niouses » pour concentrer ma lecture sur les livres… Il me semble que le résultat (plaisir, connaissance) n’en est que plus puissant 🙂

      Laurent

  • Roland 16 avril 2014   Répondez

    Bonjour Laurent,
    j’ai regardé avec intérêt cette deuxième vidéo.
    Je me fais la réflexion que lorsqu’on parle du temps c’est généralement dans son sens « limitant ». Me préparant à la retraite je pourrais au contraire craindre que j’aurai trop de temps « libre » et que mon intérêt serait non pas de pouvoir TOUT caser dans mon agenda mais de savoir QUOI y caser;o)

    • Laurent 16 avril 2014   Répondez

      Bonjour Roland,

      1ère suggestion : notez de m’accompagner dans le désert l’année prochaine, cela fait déjà une saine occupation 🙂

      Cela dit, pourquoi a-t-on le sentiment d’exister quand l’agenda est surchargé (de choses par forcément choisies) ce qui semblerait signifier qu' »être » veut seulement dire « faire ». Qu’avez-vous envie d’être à votre retraite (question d’identité) ?

      Si le temps est votre choix, c’est la composition de votre vie. Chouette, vous avez devant vous une grande composition à venir…

      Laurent

  • serge 18 avril 2014   Répondez

    Félicitations Laurent, voila une démonstration de grande qualité.J’adhère complètement à l’idée que faire c’est vivre, par conséquent il devient important d’avoir son propre choix, et décider des éléments qui occupent notre vie.

    • Laurent 18 avril 2014   Répondez

      Merci Serge de ce commentaire très positif. J’ajoute que je préfère le verbe « être » au verbe « faire » pour avoir la sensation d’exister.
      Bien d’accord sur l’importance de décider de ses propres choix…
      Laurent

  • Pierre-Jean 22 avril 2014   Répondez

    Merci Laurent pour cette video.
    J’ai noté beaucoup de thèmes que je connaissais mais n’appliquais plus avec assez de rigueur.
    Comme on dit chez nous : « l’important c’est pas d’y faire, c’est d’y penser mais le difficile c’est pas d’y penser c’est d’y faire. » Il importe dit on de se fixer des priorités mais ne se met on parfois pas trop d’objectifs ???
    PS: superbe video mais debit un peu rapide. Et si tu prenez plus de temps pour parler moins vite? 😉

    • Laurent 22 avril 2014   Répondez

      Merci Pierre-Jean… et tout à fait d’accord. Il est parfois difficile de mettre en oeuvre quelque chose qu’on a compris « intellectuellement ». Cependant, en se nourrissant chaque jour, on ingère de quoi produire l’énergie de vie. C’est la même chose, je crois, pour ce qui concerne le développement personnel…

  • Nicorazon 12 juin 2014   Répondez

    Juste une petite correction terminologique : ne pas confondre « complexité » avec « complication ». La première est un terme de la théorie de l’information et de la systémique indiquant le nombre impressionnant de relations, de fonctions et de processus qui permettent à un système d’être vivant, conscient et intelligent… Plus il y a de complexité, plus il y a de conscience. La seconde, c’est le sac de noeuds où l’usine à gaz. Pas de cohérence, ni pilotage possible.

  • Nicorazon 14 juin 2014   Répondez

    Ton histoire de redémarrage de 14 usines m’a fait penser à Einstein. Quand les physiciens ont découvert la Relativité Générale, ils ont voulu vérifier. Eddington a organisé une fantastique expédition dans les Andes pour mesurer la déviation des rayons lumineux lors d’une éclipse et contrôler les prévisions d’Einstein. On a demandé à Einstein pourquoi il n’y était pas allé : plus de 6 mois d’expédition, quand même. Je ne sais pas si Einstein jouait aux cartes, mais il a estimé que cela n’était plus son affaire et qu’il préférait consacrer « son temps » à autre chose.

  • Nicorazon 14 juin 2014   Répondez

    Ah j’oubliais. Einstein a dit que l’expédition d’Eddington (qui fut un succès pour ses théories) ne l’intéressait pas. Il mentait peut-être, mais il était en tout cas sûr de lui !

Laissez un commentaire