Quel est le paradoxe de la délégation ?

Quand le manager ou l’entrepreneur délègue, il est confronté à un paradoxe :

  • Ne risque t’il pas de perdre trop de temps dans la transmission ?
  • N’est il pas plus compétent que la personne auprès de qui il délègue ?
  • A t’il les moyens financiers ou les ressources humaines pour confier la mission ?

 

Retranscription écrite de la vidéo : 

 

Je vais évoquer un exemple personnel.

J’ai récemment décidé de déléguer la retranscription de mes vidéos, pour que les lecteurs du site “je suis manager” puissent les voir et lire les articles qui s’y réfèrent.
A première vue, le temps passé dans ma délégation n’est pas très rentable.

 

Il m’a été nécessaire :

  • D’expliquer ma vision du travail, la qualité attendue…
  • De clarifier ma délégation pour me faire gagner du temps sur le long terme…
  • De m’assurer que la personne, à qui je délègue cette tâche, soit motivée et compétente…

La motivation est le premier ingrédient dont il faut s’assurer. Ensuite, le manager doit consacrer du temps pour faire monter son collaborateur en compétences.

 

 

Je vous encourage à préparer vos délégations, à y passer un temps significatif, à développer chez vos collaborateurs la capacité de décision, la capacité de prise de responsabilités.

Si vous ne consacrez pas un temps qualitatif à préparer et mettre en place vos délégations, vous aurez le résultat de votre investissement, c’est à dire, de la piètre qualité et dans un temps qui ne correspondra pas à vos attentes.

 

Une “bonne délégation” est un véritable investissement en temps et en argent.

 

Ainsi vous, entrepreneur, manager ou dirigeant, vous pourrez mieux consacrer vos forces à votre mission stratégique.

A ce sujet, j’aimerais vous raconter une autre anecdote autour de la délégation.

 

J’ai été conseiller personnel d’Antonio Perez, qui à l’époque, dirigeait “Gemplus“ (devenu Gemalto), leader mondial de la carte à puce. Antonio était l’ancien numéro 2 d’HP.

Il avait une grande pratique du management et de la délégation.

Je participais un jour à la revue de plan stratégique d’une business division. Je ne comprenais pas grand chose :), et Antonio Perez avait passé l’heure de la revue à poser des questions. En sortant, je demande à Antonio, en anglais :

“comment se fait- il que tu n’aies pris aucune décision et tu n’aies fait que poser des questions ?”

Il m’a répondu qu’il avait fait son job. Il avait fait son job auprès de quelqu’un qui avait une capacité à développer un plan, à prendre des décisions.

Malgré tout, le dirigeant de business division était déconcerté en fin de réunion :

“quelle est la décision que je dois prendre par rapport au plan que je t’ai présenté ?“

Antonio avait répondu : “C’est à toi de décider”.

 

Autrement dit, la délégation, va jusqu’à laisser les collaborateurs décider totalement.

 

Bien sur, le manager assume les décisions et les actions qu’ils ont mises en place.

C’est vraiment l’ultime objectif de la délégation.
Et vous, comment se passent vos délégations ?

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : http://je-suis-manager.com/guider-son-equipe/les-bonnes-pratiques-de-management/