Progresser

Clés de management selon Roland Paul…

Roland Paul dirige GSE, société projet à la forte culture ingénieur. Roland a répondu à cet interview où je l’interroge sur le management, le leadership, lintelligence collective… Prendre l’expérience à la source du management est toujours une matière première de qualité pour s’inspirer dans la démarche de progrès.

Regardez, écoutez…

 

« L’ingénieur n’aime pas l’incertitude », évoque Roland dans son interview.

Pourtant dans cet univers de complexité en perpétuelle intensification, les managers, tous ingénieurs fussent-ils, se retrouvent confrontés à des défis qui ne sont pas du registre des équations rationnelles…

 

Lire la suite»

A la réunion, je n’emporte que moi !

J’assiste à une réunion qui termine une mission accomplie de conseil. Comme d’habitude, je prépare mes affaires. Consciencieusement, je mets le dossier du projet (8 cm d’épaisseur) dans mon cartable. J’ajoute mon ordinateur. En enfournant tout ce bazar, je suspecte que ça ne servira à rien. Mon interlocuteur m’a simplement demandé d’assister à la réunion. Il souhaite que je lui donne un avis sur l’animation de la réunion et sur son appropriation du projet. C’est lui qui détient désormais tous les documents à jour, et tableaux de bord du projet.

 

Pourquoi ai-je besoin d’emmener toutes ces choses à cette réunion ? Les informations contenues dans mon dossier sont vraiment nécessaires à ce moment-là ? L’épaisseur du dossier ou les octets de mon ordinateur vont-ils être utiles ou ma présence suffit-elle ? Ouvrir un ordinateur dans la réunion va-t-il me rendre plus attentif, plus présent ? Ce dossier en mallette sert-il à autre chose qu’à me rassurer ?

 

Dans un nombre considérable de réunion, n’emporte-t-on pas des tas de choses inutiles ? Pourquoi faire ?

Lire la suite»

Bienveillance sans complaisance…

Marylorlectrice du livre « les groupes Mastermind accélérateurs de réussite« , témoigne dans un interview, qu’elle a retenu de sa lecture l’expression « bienveillance sans complaisance« . Je voudrais revenir quelques instants sur cette expression qui m’accompagne depuis des années.

 

La bienveillance est devenu un mot « à la mode ». Il n’est certes pas question de s’en plaindre ! Adepte de l’enseignement des Toltèques, qui escortent régulièrement mes méharées-coaching dans le désert, je soutiens que le choix des mots, les précautions de langage nourrissent la création et la vie des relations durables. C’est ce que souligne le premier accord Toltèque : « que ta parole soit impeccable ! » Si la bienveillance, la parole impeccable étaient adoptées par l’ensemble des humains, probablement que de nombreux conflits professionnels, familiaux, et pourquoi pas des guerres disparaitraient.

Lire la suite»

11ème atelier Mastermind gratuit…

Les ateliers Mastermind gratuits se suivent et se ressemblent, tout en étant singuliers à chaque fois…

Nous étions 12 au dixième atelier, 13 au onzième atelier. Théoriquement, je limite le nombre à 10 mais je ne vais quand même pas rejeter à la mer les audacieux qui n’ont pas confirmé leur inscription, et viennent quand même…

 

Pourquoi tous les ateliers se ressemblent ?

 

Lire la suite»

Pour gagner de l’argent, changez la procedure

Comment prendre une décision difficile ?

Avant la décision difficile, on ne va pas bien. Après la décision, ça va rapidement mieux. Alors comment la prendre cette fameuse décision ? Je propose 3 étapes dans cette vidéo…

 

Quelles sont ces 3 étapes et pourquoi aident-elles à emporter la décision ?

 

Lire la suite»

Changez d’altitude pour devenir une meilleure version de vous-même

Dans cette vidéo, je parle du livre de Bertrand Piccard « changer d’altitude » que j’ai offert à chaque membre de mon équipe mastermind pour Noël.

 

 

Pourquoi faut-il lire ce livre ?

Lire la suite»

Souffrez-vous de lifophilie ?

Cette vidéo fait suite à la série « optimiser son temps » :

Vidéo 1 – qu’est-ce qu’une activité à haut rendement ?

Vidéo 2 – peut-on éliminer les urgences ?

Vidéo 3 – comment maitriser les interruptions ?

Tout cela pour vous mettre sur la piste de la bonne maitrise de votre temps, la bonne maitrise de votre chemin de vie…

Souffrez-vous de lifophilie ? Expliquez-moi cela en commentaire, je vous donnerai mon avis…

 

Qu’est-ce qu’une activité à haut rendement ?

Comment bien gérer son temps, optimiser son temps ? Même si ces 2 expressions ne veulent rien dire en fait, puisque le temps ne s’optimise ni se gère, « il est » c’est tout… il est utile de s’interroger sur notre relation à l’emploi de notre temps.

 

Quand j’entends « je n’ai pas le temps », j’ai toujours envie d’intervenir et interroger : « tu n’as pas le temps ou bien tu ne le prends pas ? » Cette question est moins futile qu’il n’y parait. Comment se fait-il que certains pensent ne pas avoir le temps quand d’autres ont l’air de le prendre ? Le prendre pour réaliser nos projets, développer des relations plus profondes, vivre une vie qui nous ressemble.

 

Je propose une série de vidéos pour éveiller quelques notions pour une meilleure occupation de son temps, faire en sorte que cette occupation ressemble davantage à un choix. Ne se sent-on pas mieux lorsque notre occupation répond à un choix véritable, et non à une contrainte des évènements ou des autres ?

 

Dans cette vidéo, j’évoque une première notion essentielle : prendre conscience de ce qu’est une « activité à haut rendement », notion qui m’a été présenté au début des années 1990 par Christian Loridon (que je remercie au passage).

Lire la suite»

Champion de la dissimulation ou proche de qui vous êtes ?

Si vous êtes champion de la dissimulation, ne vous inquiétez pas, tout le monde le sait. Cela se voit, se sent, s’entend.

J’en parle dans cette vidéo qui reprend un commentaire d’une participante à un atelier Mastermind. Cette participante me disait : « en passant sur le hot-seat, je n’ai pas dit tout ce que vous m’avez renvoyé en miroir. Et ce que vous m’avez renvoyé est juste ! Cela signifie-t-il que mes collègues ressentent ce que je pense, même si je ne l’ai pas exprimé dans mes paroles ? »

Je vous laisse deviner ma réponse.

Existe-t-il des champions de la dissimulation ? Oui (j’en ai en tête) mais c’est rare qu’ils ne soient pas repérés rapidement. La dissimulation est-elle une bonne piste ? J’en doute. N’est-il pas plus sain de se rapprocher de qui on est, avec les choix parfois difficiles que cela implique ?

Je vous laisse commenter le propos ci-dessous…