Temps

Reprenez en main votre agenda…

Dans cette vidéo, j’explique pourquoi il est prioritaire de reprendre en main son agenda quand on se sent dépassé… et quels en sont les bénéfices. Je pars, comme souvent, d’une anecdote personnelle…

 


 

Ca vous dit quelque chose : « je me sens dépassé par les évènements, je panique, je travaille dans tous les sens sans priorité. Les dossiers, les papiers s’entassent. La procrastination s’installe confortablement, la confusion prend le dessus. Conséquences : le stress augmente, les erreurs se multiplient ce qui amplifie le phénomène, je perds le fil, les résultats baissent, le moral passe en berne ». Cercle infernal…

Or, je n’insiste jamais assez sur le sujet :

la priorité est de reprendre en main son agenda.

Lire la suite»

Qu’est-ce qu’une action importante ?

En 2 minutes, découvrez comment un entrepreneur, qui a un succès extravagant, définit « une action importante »…

 

Votre exercice du jour : prenez votre todolist (vous savez celle que vous regardez tous les jours et dont vous procrastinez consciencieusement une grande partie de jour en jour). Posez vous les 2 questions que j’évoque dans la vidéo :

  • suis-je vraiment le seul, l’unique à pouvoir faire cette action ?
  • est-ce que cette action a un fort levier (financier en particulier) ?

On reparle de la délégation ???

Qu’en pensez-vous ? Ecrivez votre commentaire ci-dessous…

Pourquoi mon collaborateur me dérange ?

Le manager est souvent interrompu dans son travail…

« Pourquoi mon collaborateur me dérange ? »

se dit-il parfois énervé…

Dans cette vidéo, je donne les 2 raisons essentielles, sources de ces interruptions.

 

 

Comment faire avec ces 2 types d’interruption : le besoin d’instructions, le besoin de reconnaissance ?

L’une des bonnes pratiques de management peut se trouver dans l’article 3 mois pour mettre en œuvre une idée simple.

 

Comme souvent dans un dysfonctionnement – en occurrence l’interruption répétée et non maitrisée est un dysfonctionnement que l’on accepte – il convient de prendre de la hauteur et mettre en place une nouvelle pratique. Autrement, le risque est de périr noyé sous les petits soucis des autres… parce qu’on n’a pas fait le travail d’anticipation.

 

 Comment faites-vous quand vous êtes dérangés ? Comment gérez-vous l’interruption ?

 

La todo list ou comment prolonger la culpabilité quotidienne…

J’en parle dans toutes mes formations, je trouve des arguments sur cet article (en anglais) : a better way to manage your to-do list...

En dépit de toutes les bonnes résolutions que nous prenons et reprenons, de toutes ces actions soigneusement enregistrées dans la to-do-list, la procrastination gagne toujours. Les actions se reportent de jour en jour entretenant joyeusement la culpabilité quotidienne de la tâche non accomplie

 

Champion de la procrastination

Champion de la procrastination

On rêve du jour où la to-do-list est vide. On se réveille pourtant chaque jour avec une to-do-list encore plus puissante que la veille, nous scrutant d’un air goguenard : « tu as vu, je suis plus longue qu’hier, tralalère… »

Y a-t-il une solution radicale qui permettrait l’éradication de toutes ces actions à faire, le grand nettoyage ? Je suggère que non ! Je suggère qu’il convient de répondre aux sollicitations provocatrices de la to-do-list, en lui disant gentiment : « c’est moi qui décide de mes priorités, et ma priorité, là tout de suite, c’est de te transformer« . La transformation de la to-do-list fait partie du ménage quotidien…

Lire la suite»

Vos papiers siouplait… le prix à payer

Je suis en retard, je suis en retard… mon avion décolle dans quelques minutes et il me reste une dizaine de kilomètres avant l’aéroport. En appuyant sur le champignon, je devrais l’attraper. J’arrive près de la bretelle de sortie d’autoroute Marseille Provence, juste avant le tunnel, une file ininterrompue de voitures ! Aaaaaarrrgggghhh… mon avion, mon rendez-vous à Lisbonne à 14h… Tant pis, je double la file, traverse le tunnel,  juste à l’embranchement de la bretelle, je me glisse entre 2 voitures – enjambant gentiment la longue ligne blanche. C’est là que je le vois, dans son beau grand bleu, la car de gendarmes !

J’ai droit à un signe amical de l’officiant maréchaussée m’invitant à me garer :

« vos papiers siouplait »

Dans ma tête, l’avion pour Lisbonne s’envole, mon rendez-vous à 14h, c’est cuit, il me reste à vendre chèrement ma peau. Les automobilistes qui défilent gloussent de gendarmeplaisir. L’agent n’a aucune sensibilité particulière sur le Portugal, les urgences du business, il convient cependant que je n’ai pas le profil du vilain petit canard. Au lieu d’aligner une liste de PV que je mérite, il me compte juste l’absence de papiers de la voiture, puisque évidement j’ai en poche ceux de l’autre véhicule familial.

 

Lire la suite»

Prenez rendez-vous tout de suite…

Cliquez, écoutez cet article en podcast :

 

Les 2 avocats qui défendent notre affaire terminent leur palabres. Nous sommes 4 propriétaires qu’il faut défendre dans une sombre affaire de marchand de biens qui nous a vendu un immeuble rénové cachant la misère… et les termites, à Marseille (!). Les 2 avocats se congratulent en termes incompréhensibles pour une grande part – ce qui a le don de m’énerver. La séance s’achève sur un « très bien maitre, on s’appelle pour fixer le prochain rendez-vous ».

 

Je bondis sur mon siège : « pourquoi vous appelez-vous pour fixer le prochain rendez-vous ? Faisons le tout de suite. Nous sommes 6 à coordonner nos agendas, c’est plus simple de le faire immédiatement. »

 

Prenez rendez-vous tout de suite

Prenez rendez-vous tout de suite

L’objection habituelle de l’avocat de mes compagnons d’infortune, du haut de sa superbe condescendance : « le dossier est compliqué, il faut d’abord vérifier, blablabla… »

Je ne lâche pas le morceau : « d’ici mardi 15 du mois prochain, disons 17h, avez-vous le temps de régler tous les détails à vérifier ? » Mes compagnons d’infortune s’étonnent de ma pugnacité. Je finis par atteindre mon objectif que la prochaine date de réunion soit fixée avant de nous quitter.

 

Pourquoi je dis « prenez rendez-vous tout de suite » ? Au moins 3 raisons majeures :

Lire la suite»

Méharée coaching 2015, le bon moment pour vous…

 

  • Avez-vous envie de prendre du recul, clarifier le sens de votre vie, lâcher la pression du quotidien ?

  • Rêvez-vous de grands espaces, de vie primitive pendant quelques jours, d’échanges bienveillants ?

  • Pensez-vous qu’il est possible de mettre un peu d’aventure dans votre vie ?

 

Chaque année, je reviens déchargé de bagages laissés dans le désert, vous savez ces bagages de vie qui encombrent, qui blessent, qui détruisent le feu de vie intérieure.

Chaque année, je reviens chargé de ces nuits étoilées dans le désert, de ces marches méditation, de la bienveillance d’un groupe, du lien secret qui se noue avec les Berbères, de la magie créée en quelques jours de vie rustique. Les décors spectaculaires du désert éveillent en moi de grandes forces. J’ai envie de le partager avec vous, dans cette méharée-coaching que j’anime avec ma complice Anouchka…

 

Pensez que c’est possible. Pensez que c’est unique. Pensez que ces sorties hors de votre zone de confort apportent les ingrédients de votre « légende personnelle« … l’histoire unique de votre vie.

La méharée-coaching, c’est aussi un temps fort de vie qui fait progresser professionnellement, familialement. On se découvre, on se retrouve. La nature nous aide, la vie au grand air, l’animation d’un groupe bienveillant.

 

Découvrez la méharée-coaching 2015

 

Choisissez la valeur ajoutée plutôt que la culpabilité

18h30 à la pendule, vous décidez de quitter le bureau… Un collègue lance à la volée « tu prends ton après-midi ? »

10h du matin, vous arrivez au travail… L’œil suspect de votre patron, qui a stratégiquement placé son bureau pour surveiller le hall d’accueil, plane sur votre pas gauche et déterminé (NB : nulle part est écrit sur votre veste que vous êtes rentré de déplacement la veille à 23h30).

19h, vous croisez la femme de votre DRH au supermarché du coin. Quelque jours plus tard, une réflexion fuse dans un couloir : « tu fais tes courses super tôt dis-donc ? »

 

Si vous n’avez jamais vécu ces expériences, je peux témoigner que je connais au moins 1 être humain qui en a ressenti la puissance dévastatrice. Ni au 19ème siècle, ni dans une entreprise poussiéreuse : dans une bonne start-up, où les heures hebdomadaires d’un cadre dépassent de très loin les normes légales.

La nouvelle du jour, vous ne le saviez pas, je parle chien. De mon bureau, j’entends Cupidon me dire : « ouarf, ouarf, ouarf, ouarf ». Je vous traduis car je crains que certains d’entre vous ne perçoivent pas toute la subtilité du propos canin : « hey, Laurent, je m’ennuie, si on allait faire une petite balade… »

Je prends sa laisse, nous voilà partis. Pendant qu’il trotte alentours, c’est cette idée d’article me trotte dans la tête… regardons ce que la colline inspire…
 

 

Lire la suite»

La plus grande partie de la vie se passe à mal faire…

Sénèque

Sénèque

J’ai emprunté sur ce site consacré à Sénèque, la première lettre écrite à Lucilius. Toutes les pérégrinations sur le temps que j’évoque avec ingénuité sur mon blog ne sont pas d’hier, bien sur. Mon bon ami Francis m’a orienté vers Sénèque. La première lettre de Sénèque, philosophe du 1er siècle est justement consacrée au temps. La voici :


« LIVRE I.

LETTRE I : Sur l’emploi du temps.

Suis ton plan, cher Lucilius ; reprends possession de toi-même : le temps qui jusqu’ici t’était ravi, ou dérobé, ou que tu laissais perdre, recueille et ménage-le. Persuade-toi que la chose a lieu comme je te l’écris : il est des heures qu’on nous enlève par force, d’autres par surprise, d’autres coulent de nos mains. Or la plus honteuse perte est celle qui vient de négligence et, si tu y prends garde, la plus grande part de la vie se passe à mal faire, une grande à ne rien faire, le tout à faire autre chose que ce qu’on devrait. Montre-moi un homme qui mette au temps le moindre prix, qui sache ce que vaut un jour, qui comprenne que chaque jour il meurt en détail ! Car c’est notre erreur de ne voir la mort que devant nous : en grande partie déjà on l’a laissée derrière ; tout l’espace franchi est à elle.

 

Lire la suite»

Le coaching en ligne pour optimiser son temps…

Odile travaille seule depuis des années sur une niche très rentable (la traduction français/allemand, voir son site internet). Elle nous raconte comment le coaching en ligne lui a permis de développer de nouvelles compétences d’optimisation du temps…

 

 

 

 

Et oui, on croit souvent que seuls les travailleurs salariés en entreprise ont le privilège d’avoir à « gérer leur temps » 🙂

Grave erreur, tout le monde est concerné, pensez-vous détenir des marges de progression et avez-vous besoin de miroir et de méthodes clés ?