Intelligence collective

Choisir l’intelligence collective plutôt que le management traditionnel…

C’est plus fort que moi… chaque situation vécue m’inspire sur la responsabilité des managers, des dirigeants, des entrepreneurs, des décideurs. En faisant un voyage d’étude au Nicaragua suivi du Costa Rica, j’ai été consterné de voir les résultats de politiques diamétralement opposées. D’un coté, le Nicaragua a été séquestré pendant des décennies par des dirigeants qui contrôlaient le pays par la peur et les armes – modèle de management qui offre un certaine efficacité. A sa frontière sud, le Costa Rica, affublé du qualificatif de Suisse de l’Amérique Centrale, a fait le choix de la démocratie, du referendum (intelligence collective), de l’abandon de l’armée dès 1948. Ce pays est un exemple dont même la France pourrait s’inspirer en matière de choix écologiques et économiques.

Dans cette vidéo, tournée le dernier jour d’un séjour sur le terrain, je me permets de créer l’analogie entre choisir l’intelligence collective ou le management traditionnel coercitif, en me projetant à la dimension de pays aux caractéristiques intrinsèques si proches : Nicaragua et Costa Rica.

 

Lire la suite»

Les bonnes pratiques de management…

Bon manager

Bon manager

Récemment, j’ai animé un séminaire managers avec des méthodes d’intelligence collective.

 

Parfois, on me demande à quoi ça sert les « méthodes d’intelligence collective »…

 

Avec l’accord de mon client, je vous restitue le travail de la dizaine de participants qui, en une journée, ont produit un cahier des bonnes pratiques de management.

 

Cette liste, affichée sur le bureau du manager, ne peut-elle d’autant plus le faire mûrir qu’elle est le fruit d’un travail commun entre pair, reflet d’une culture d’entreprise en mutation ?

 

Lisez plutôt, c’est la production pure et originale de l’équipe :

Bonnes pratiques de management

(liste préparée par une équipe de managers opérationnels)

1 – Optimisation du temps

  • J’organise mon agenda en fonction de mes objectifs
  • Je planifie dans mon agenda des créneaux pour la préparation / réflexion
  • Je pense résultats à atteindre
  • Je consulte mon agenda chaque matin
  • Je prépare chaque réunion et chaque rendez-vous
  • Je définis une organisation hebdomadaire
  • Je planifie l’activité en collaboration avec mon équipe

2 – Délégation

Lire la suite»

Robert Dilts explique l’intelligence collective…

Je participe à un cycle de formation sur l’intelligence collective, organisé par Formation et Synergie, qui rentre dans le cadre du projet Vision 2021, projet initié par Gilles Roy et Robert Dilts.  A l’occasion de la session de février, j’ai eu le plaisir d’interviewer Robert Dilts. Robert est une référence mondiale de la programmation neuro-linguistique, également dans l’intelligence collective, domaines pour lesquels sa contribution a été majeure depuis les années 80… Je vous recommande bien sur un détour sur NPL University qui reprend l’ensemble des travaux et des propositions de Robert.

 

J’ai conduit cet interview en anglais. Le langage de Robert Dilts est très accessible à la compréhension, même si vous manquez de pratique dans la langue de Shakespeare – j’ai d’ailleurs souvent remarqué qu’il est plus facile de comprendre les Californiens que les Londoniens 🙂

Je vous livre cet entretien exceptionnel, dont j’ai fait la traduction française ci-dessous.

Profitez-en, c’est un beau cadeau de Robert…

 

 

 

Interview Robert Dilts (traduction)


 

Lire la suite»

La moitié du temps avec l’équipe…

Quand on saute sur la conclusion de l’interview de Jean Sornay, manager à l’international qui vient de terminer sa carrière, on entend :

« le manager devrait passer la moitié de son temps
à s’occuper de son équipe »

 

Cette affirmation est-elle aussi banale qu’il n’y parait ? Actuellement, cernés que nous sommes par tous les outils « connectés », quel est le temps passé par le manager au contact véritable avec chaque membre de son équipe ?

Regardez/écoutez l’interview de Jean Sornay, qui soulève bien d’autres enjeux du métier de manager, enjeux que je reprends dans la suite de cet article…

 

 

Lire la suite»

Les étudiants et le lion…

Dans cette vidéo, je relate l’introduction que j’ai faite lors d’une journée que j’ai animée autour de la capitalisation des savoirs acquis par une dizaine de managers – journée ultime d’un cycle de 12 jours de formation…

Écoutez la fable et lisez le texte original ci-dessous…

 

 

Lire la suite»

Intelligence collective, tout est là…

Avez-vous déjà participé à des réunions où les tables sont encombrées de papier, de dossiers, d’ordinateurs ouverts ? Pendant ce temps, un collaborateur planche au tableau en défilant une grand nombre de transparents aussi ésotériques que fournis d’informations indigestes (il n’a probablement pas suivi les 12 points clés pour réussir sa présentation). On s’ennuie, on n’est guère productif, on ressort en se demandant à quoi à bien pu servir cette réunion

 

Derrière ces montagnes d’information, derrière ce beau fatras, se cachent managers et collaborateurs en quête de sens, en quête d’idées innovantes, en quête de reconnaissance, en quête de plans d’actions efficaces.

 

Dans un séminaire animé avec des méthodes d’intelligence collective, on vient tout nu (ou presque :-)). Aucun dossier, aucun transparent, aucun encombrement. J’en parle dans cette vidéo…

 

Lire la suite»

Forming, norming, storming, performing, 4 phases de création d’une équipe…

Dans la réunion, l’ambiance commence à chauffer… les participants défendent leur point de vue, avancent leurs arguments, le volume monte. Je n’interviens pas (volontairement). L’un de mes chefs de projet, britannique, le magnifique turban sur la tête, me glisse avec un clin d’oeil : « storming« … Il connait ces 4 phases que traversent les équipes en création.

 

Le projet a démarré depuis quelques semaines dans l’enthousiasme (forming). Puis nous avons construit nos référentiels, nos outils de pilotage (norming). Là, nous entrons dans la phase storming, celle qui permet à l’équipe de se consolider ou d’exploser. En raffermissant le partage de leurs points de vue, les équipiers préparent inconsciemment la phase performing…

 

Lire la suite»

Le jeûne et l’intelligence collective…

Il y a quelques jours, j’ai terminé un jeûne de 5 jours. Aucun rapport avec des convictions particulières, alimentaires, religieuses ou autre, juste une expérience que j’ai eu envie de traverser. Le déclencheur ? Le père Noël a déposé un livre dans mes souliers : « le Jeûne » d’Hellmut Lützner.

Le jeune

Ce livre vante les mérites du jeûne tant sur le plan physique que spirituel. J’aime les défis, je suis curieux, alors j’ai immédiatement, comme tout bon enfant après Noël, joué avec mon cadeau : 5 jours sans mâcher, 5 jours sans estomac ni intestins, 5 jours inspirés par un livre, accompagné par la famille, 5 jours encouragés par 2 complices familiaux qui avaient déjà tenté l’expérience et vidé leur hotte sur mes godillots.

 

Bien sur je vais relier tout à l’heure cette histoire au métier de manager… et à l’intelligence collective.

 

Lire la suite»

Pourquoi je suis Charlie…

Je n’ai pas l’habitude de commenter l’actualité sur mon blog. Ce n’est pas l’endroit. Ici, je publie plutôt des idées, des propositions intemporelles, je fais aussi la promotion de mes services d’entrepreneur indépendant. C’est un outil de travail et de réflexion professionnelle.

je suis charliePourtant cette nuit, j’ai pensé qu’il aurait été magnifique qu’en ce jour de deuil national, tous les français et au delà, tous ceux qui croient en les vertus de la paix, sortent à midi, dans la rue pour la minute de silence décrétée. Imaginez 70 millions de personnes dans les villes, dans les villages, dans les usines, sur les chantiers, dans les commerces, les aéroports, les écoles, les administrations, les maisons de retraites, etc… tous dans la rue, au pied de chez soi ou de son boulot pour 1 minute en silence…

 

La paix vient de subir un acte de guerre.

 

Lire la suite»

Récupération de points et intelligence collective…

On peut se demander quel est le rapport entre la récupération de points au permis de conduire et l’intelligence collective… Je sors de 2 jours de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer 4 points. Je suis arrivé dans une zone dangereuse de capital point qui pourrait me faire perdre mon permis. Il était temps d’en récupérer. Sans permis de conduire, comment faire mon travail, comment vivre quand on habite un village ?

 

permis de conduire_00Arrivé dans la salle de formation, je suis bougon. Je suspecte que je vais subir 2 jours de transparents (mes à-priori) montrant les conséquences des accidents, des images impressionnantes, des catastrophes, du sang et des larmes. Donc je suis bougon, j’ai préparé une liste de personnes à contacter sur mon téléphone, je tape quelques SMS en écoutant distraitement les premières consignes administratives, en signant machinalement les documents qu’on me présente. Je suis bien déterminé à être présent/absent.

Les 2 animatrices – que j’appellerai Marie et Sonia – souriantes, continuent leur introduction que j’écoute d’une oreille. Je suis interpellé gentiment car je suis toujours sur mon téléphone. Puisqu’on rentre dans le cœur du sujet et que je trouve l’introduction plutôt astucieuse, je commence à me dérider. J’écoute, l’esprit toujours un peu fermé. Aucun transparent, aucun message culpabilisant, quelques règles du jeu, quelques réflexions du style « on imagine bien que vous n’êtes pas venus de gaieté de cœur, que vous aimeriez être ailleurs »… Après quelques idées générales, les animatrices lancent un tour de table avec comme thème « quel genre de conducteur êtes-vous ? quelle est votre relation, à la voiture, à la vitesse, au téléphone, au clignotant, aux distances de sécurité, à l’alcool, aux stupéfiants… »

 

Comme souvent, je prends spontanément la parole en premier et j’assomme un peu tout le monde :

Lire la suite»