confiance

5 suggestions pour virer votre chef et reprendre en main votre destin

Comment se faire licencier, en quelque sorte virer son chef ? Comment se débarrasser d’un manipulateur ? Comment échapper au harcèlement au travail ? Que nous dit le principe de Peter ?

Vous pouvez écouter cet article en podcast :

 

Extrait d’un échange avec une chef de projet découragée :

Virer son chef– Laurent : si je comprends bien, ton métier n’est pas reconnu par ton manager qui, non seulement ne t’aide pas, mais s’approprie ton travail à son seul profit !

– La chef de projet découragée : oui, en plus je suis étonnée que le directeur du département ne sache même pas que c’est moi qui pilote ce projet…

– Laurent : vois-tu des possibilités d’évolution dans l’environnement de ton département ?

– La chef de projet découragée : non !

– Laurent : ton chef t’encouragerait-il à progresser vers d’autres métiers, y compris hors de son périmètre ?

– La chef de projet découragée : alors là surement pas !

– Laurent : pourquoi restes tu dans cet univers de contraintes ?

– La chef de projet découragée : je ne sais pas…

– Laurent : as-tu un problème d’argent ?

– La chef de projet découragée : non, ce n’est pas le problème

– Laurent : alors, pourquoi n’envisages-tu pas de virer ton chef ?

– La chef de projet découragée : tu as raison, c’est sans doute la solution…

 

Virer son chef !!!

(comment oses-tu dire une chose pareille, c’est subversif…)

Lire la suite»

3 secondes dans les yeux pour faire passer l’énergie…

Ecoutez cet article en podcast :

Nous visitons l’usine, le directeur que j’accompagne passe rapidement dans les allées. Autour de nous, on ressent les regards, une certaine tension, un intérêt, peut-être un peu d’appréhension. C’est le directeur de l’usine, forcément son passage crée une forme de magnétisme. Ca et là, il s’arrête, serre rapidement une main et continue de me commenter l’organisation de l’usine, les étapes de fabrication, l’efficacité du processus.

 

Lire la suite»

Utilisez les méthodes d’intelligence collective pour réussir…

Dans cette vidéo (texte en page 2), je fais un constat sur le manque d’utilisation des méthodes d’intelligence collective dans les entreprises… Pourtant, identifier, ordonner, planifier les idées de tous, celles des managers comme des collaborateurs permet d’élargir le champ des possibles. Sans compter les effets collatéraux de ces exercices qui nourrissent la reconnaissance de chacun et encouragent l’appartenance à une entité, à un projet.

Regardez ces 3 minutes de vidéo et donnez moi votre avis…

 

Connaissez-vous des méthodes d’intelligence collective, les utilisez-vous, qu’en pensez-vous ?

Donnez votre avis ci-dessous dans les commentaires.

(NB : le texte de la vidéo est en 2ème page)

Une journée de colloque sur l’intelligence collective…

De retour d’une journée de colloque sur l’intelligence collective en Avignon…

 

Dans sa conférence, Robert Dilts explique par l’anecdote que l’équation 1 + 1 = 3 se retrouve facilement dans la nature. Ainsi, les pionniers de Californie utilisaient des mules pour remorquer de lourdes charges. Une mule pouvait déplacer une tonne à elle seule. Mais 2 mules attelées devenaient capables de tirer 2,5 tonnes ! Quant à 20 mules associées… 40 tonnes.

 

Pour illustrer le propos de l’intelligence collective, il rappelle aussi cette idée simple et lumineuse : 2 personnes se rencontrent porteuses chacune de 1$ en poche (Robert est américain). Si chacun donne son dollar à l’autre, les 2 personnes repartent avec… 1$ ! Aucune création de valeur. Si ces 2 mêmes personnes décident de partager une idée avec l’autre, chacun repart riche de 2 idées. Aucun des 2 n’a perdu quoi que ce soit, il y a eu création de valeur pour les 2, sans compter les effets collatéraux de la combinaison des 2 idées.

Lire la suite»

Steve Jobs aux diplômés de Stanford…

Le 12 juin 2005, Steve Jobs (PDG-fondateur d’Apple et de Pixar) fait aux diplômés de Stanford l’extraordinaire discours suivant. Pour ceux qui ne le connaissent pas, j’en recommande chaudement  la lecture, et la diffusion : c’est une remarquable leçon de vie.

Ce discours est déjà diffusé sur Internet ? Bien sûr. C’est toujours une lecture stimulante et émouvante à relire.

steve jobs

Traduction en français

«C’est un honneur de me trouver parmi vous aujourd’hui et d’assister à une remise de diplômes dans une des universités les plus prestigieuses du monde. Je n’ai jamais terminé mes études supérieures. A dire vrai, je n’ai même jamais été témoin d’une remise de diplômes dans une université. Je veux vous faire partager aujourd’hui trois expériences qui ont marqué ma carrière. C’est tout. Rien d’extraordinaire. Juste trois expériences.

 

Lire la suite»

Olivier Carvin nous parle de management…

(NB : article écrit à l’automne 2013, les chiffres ont considérablement changé depuis…)

Quand j’ai cherché un expert comptable, j’ai croisé la route d’Olivier Carvin. Son cabinet est devenu mon partenaire depuis le début des années 2000, puisque j’ai eu le plaisir d’intervenir en coaching et formation pour lui et ses équipes.

En parallèle, Olivier a créé Maranatha. Cette société connaît depuis son origine un essor extraordinaire, jugez plutôt :

  • une quarantaine d’hôtels (Paris, Provence, vallée du Rhône, Alpes) de grande qualité
  • 29M€ de chiffre d’affaires pour 560k€ de résultats en 2013
  • 450 salariés
  • un modèle de levée de fonds très rentable pour les investisseurs, et une valorisation de qualité du patrimoine immobilier, toujours très bien placé.

Au Vieux Port de Marseille, Olivier a gentiment accepté de répondre à quelques questions sur le management – cet entretien date du milieu d’année 2013.

(NB : le son de la vidéo est moyen, je vous remercie de votre indulgence – c’était mon premier interview).

Lire la suite»

Erreur ? Posez vous 6 questions…

Erreur ! Comment apprendre sans se tromper ? L’échec est un apprentissage… Aucun être humain ne se développe dans la vie sans commettre de nombreuses erreurs. Comment s’approprier, dans nos modes de management, le droit à l’erreur ?

Ecoutez cet article en podcast :

 

Le chef de projet rentre dans le bureau de son boss : « voilà, le budget de 10M$ est dépassé, j’ai échoué, je te remets ma démission« . A la grande surprise du collaborateur dépité, le boss répond :

« je viens de t’offrir une formation à 10M$, il n’est pas question que j’accepte ta démission !« 

 

Lors d’un entretien que j’ai conduit avec un professionnel français basé au Canada, celui-ci m’expliquait qu’un candidat qui n’a pas fait assez d’erreurs s’entend dire « profil pas intéressant » !

Vous avez remarqué la monnaie d’échange de l’anecdote qui introduit cet article : c’est en $… Pourquoi le $ ?

En Amérique du Nord, l’erreur est perçue comme un apprentissage. Au pays des lumières, le couperet tombe : « vous avez fait une erreur, je vous présente l’addition, vous êtes virés… », « vous avez planté votre création d’entreprise,  je ne vous recrute pas », etc… Je me souviens d’une expérience de ce style avec l’un de mes prospects. Souvent mes erreurs se transforment en article de mon blog :-). Notre vision française de l’erreur m’a de nouveau interpellé.

 

Lire la suite»

Clarifiez votre orientation professionnelle : 5 questions

Votre orientation professionnelle, cette question vous suit-elle depuis le début de votre parcours ?

orientation

5 questions pour votre orientation professionnelle

Cliquez, écoutez cet article en podcast :

Alors que les sombres nuages du chômage continuent d’encourager les peurs, comment faire pour trouver la bonne orientation professionnelle, surtout quand le projet n’apparait pas clair ? Il existe bien sur les bilans de compétences, les tests d’orientation, la formation pour la reconversion professionnelle. On se pose la question pour changer de métier, on peut aussi avoir l’interrogation de son orientation professionnelle dès le début de sa carrière. Vers quoi m’orienter ? Dans un échange avec une jeune diplômée, ingénieure (ouhaou, c’est un sacré beau bagage), je retrouvai dans ses questionnements les mêmes que j’avais à son âge.

 

Certaines personnes grandissent avec une passion qui les dévorent, ils deviennent acteurs, pâtissiers, docteurs, menuisiers car ils en ont toujours rêvé. Chouette pour eux, ils poursuivent une forme de prédestination qui leur permet de s’accomplir.

Pour beaucoup d’autres, la question de l’orientation reste en point d’interrogation avant d’entrer dans la vie professionnelle, pour d’autres même, elle se prolonge longtemps dans le parcours de vie.

 

A la jeune diplômée, j’ai proposé de travailler 5 questions pour clarifier son orientation professionnelle…

Le travail sur ces 5 questions a pour vocation de mettre sur un chemin. Prenez 5 feuilles blanches pour faire l’exercice…

 

Lire la suite»

Le Comité de Pilotage, clé du succès des projets à fort enjeu…

L’expression Comité de Pilotage est régulièrement employée par les DSI, dans les marchés publics, et en général dans les (grandes) entreprises qui mettent en place le management transversal.

Ecoutez cet article en podcast :

De quoi s’agit-il ? A quoi cela sert-il ? Qui en est membre ? Qui l’anime, qui arbitre ? Quels sont les objectifs et la régularité des réunions de Comité de Pilotage ? Pourquoi créer un Comité de Pilotage est la clé de succès pour les projets à forts enjeux ?

 

Quand le Projet présente de forts enjeux, un cahier des charges complexe, de multiples interlocuteurs, de lourdes interdépendances entre plusieurs entités de l’entreprise, monter un comité de pilotage (souvent le mot COPIL est employé dans les couloirs) est une top priorité du chef de projet…

 

En effet,  la confusion entre détention du pouvoir et exécution du projet reste souvent de mise dans la gestion des projets (c’est d’ailleurs utile quand le top management cherche un bouc émissaire si la situation tourne mal). Or, dans le management de projet transversal, le chef de projet ne peut pas arbitrer des priorités de moyens, de délais ou de qualité qui le dépassent, puisqu’il n’a pas de relation hiérarchique avec son équipe. Il va donc concevoir et présenter régulièrement des tableaux de bord synthétiques, directs au but, qui servent à une prise de décision éclairée par les membres du Comité de Pilotage.

Lire la suite»

3 idées catastrophiques, 3 idées géniales pour devenir le pire ou le meilleur des managers

Un bon manager, c’est quoi ? Le débat est large. Devenir un bon manager ne passe-t-il pas par l’éradication de certaines pratiques et l’appropriation d’autres… Dans tous les métiers, certains gestes transforment l’action en catastrophe ou en succès.

 

Je vous propose de réfléchir à 3 idées catastrophiques, 3 idées géniales pour devenir le pire ou le meilleur des managers.

 

Spontanément, en réfléchissant au sujet, 3 idées catastrophiques pour devenir le pire des managers ont glissé immédiatement sous ma plume :

  1. Montrer ses muscles
  2. Reprocher en public, critiquer dans le dos
  3. Imposer des objectifs impossibles à atteindre
Lire la suite»