reconnaissance

Faut-il faire confiance ?

C’est vrai, je suis resté dubitatif en entendant ce top manager laisser sa réponse suspendue, lorsque je lui ai demandé « votre boss vous fait-il confiance ? »

Pourtant quel est l’effet de donner ou pas sa confiance à ses collaborateurs ? Comment se fait-il que dans certaines organisations, on se permet des délégations incroyables (j’en parle dans cette vidéo), alors que dans d’autres entreprises, il n’existe que peu de latitude à l’initiative ?

 

Lire la suite»

Osez demander l’avis à votre équipe…

 

Dans sa biographie, que je vous encourage à lire, il est raconté que Steve Jobs demandait l’avis d’une centaine de personnes avant de prendre une décision. Il interrogeait tout le monde, aussi bien ses collaborateurs supposés être légitimes, comme les plus improbables de ses interlocuteurs… Tout cela permettait, j’en suis convaincu, de nourrir l’intelligence collective (même si Steve Jobs est aussi connu pour ses maladresses et son caractère de cochon).

 

J’ai tourné cette vidéo après être intervenu, modestement, dans une classe de teenagers (adolescents) dans un cours de français dans l’état du Maine aux Etats-Unis. Je vous explique, après la vidéo, pourquoi cela m’a inspiré sur le métier de management…

 

Pourquoi cette petite expérience m’a-t-elle inspiré sur le management et la peur qu’on a parfois de demander l’avis à l’équipe ?

Lire la suite»

Pourquoi mon collaborateur me dérange ?

Le manager est souvent interrompu dans son travail…

« Pourquoi mon collaborateur me dérange ? »

se dit-il parfois énervé…

Dans cette vidéo, je donne les 2 raisons essentielles, sources de ces interruptions.

 

 

Comment faire avec ces 2 types d’interruption : le besoin d’instructions, le besoin de reconnaissance ?

L’une des bonnes pratiques de management peut se trouver dans l’article 3 mois pour mettre en œuvre une idée simple.

 

Comme souvent dans un dysfonctionnement – en occurrence l’interruption répétée et non maitrisée est un dysfonctionnement que l’on accepte – il convient de prendre de la hauteur et mettre en place une nouvelle pratique. Autrement, le risque est de périr noyé sous les petits soucis des autres… parce qu’on n’a pas fait le travail d’anticipation.

 

 Comment faites-vous quand vous êtes dérangés ? Comment gérez-vous l’interruption ?

 

4 raisons de travailler…

Dans cette vidéo de Jacques Forest, le présentateur pose la question : « l’argent peut-il acheter le bonheur ? » Éternel débat, la réponse semblant être contenue dans la question.

Jacques Forest avance le résultat d’une enquête menée depuis le milieu des années 50 dans plusieurs pays qui indique que 76% des personnes interrogées continueraient à travailler même si elles avaient suffisamment d’argent pour vivre.

Alors pourquoi travailler ? 4 raisons :

 

ARGENT
ORGUEIL
VOCATION
PLAISIR

 

Bien entendu, on comprend que les raisons de droite (Vocation/Plaisir) sont davantage intrinsèques, les raisons de gauche (Argent/Orgueil) plutôt reliées à l’estime de soi et à la frustration. Comme déjà présenté dans l’article sur l’argent est-il le moteur principal de la motivation, il ne s’agit pas d’éliminer l’argent comme le diable en boite. Simplement de se rendre compte « qu’en voulant acheter la performance, on risque de la diminuer » (dans la vidéo de Jacques Forest). En définitive, un juste salaire augmente la performance alors qu’une concentration essentielle des efforts pour plus d’argent développe la frustration

Lire la suite»

Un atelier de créativité en intelligence collective

Christophe dirige une équipe de 35 personnes qui travaillent dans le bâtiment sur des projets en moyenne de 30 M€. Son département pilote 200M€ de chiffre d’affaires par an. Souhaitant stimuler son équipe en l’associant aux commerciaux, il témoigne dans cette vidéo de son expérience et sa participation dans l’animation d’un atelier de créativité en intelligence collective…

 

 

 

Quelques bénéfices cités lors de l’interview de Christophe :

 

Lire la suite»

Utilisez les méthodes d’intelligence collective pour réussir…

Dans cette vidéo (texte en page 2), je fais un constat sur le manque d’utilisation des méthodes d’intelligence collective dans les entreprises… Pourtant, identifier, ordonner, planifier les idées de tous, celles des managers comme des collaborateurs permet d’élargir le champ des possibles. Sans compter les effets collatéraux de ces exercices qui nourrissent la reconnaissance de chacun et encouragent l’appartenance à une entité, à un projet.

Regardez ces 3 minutes de vidéo et donnez moi votre avis…

 

Connaissez-vous des méthodes d’intelligence collective, les utilisez-vous, qu’en pensez-vous ?

Donnez votre avis ci-dessous dans les commentaires.

(NB : le texte de la vidéo est en 2ème page)

Des objectifs contreproductifs… voire pervers…

Tirée d’une récente « discussion de salon », je voudrais une fois de plus signaler à quel point les outils de management peuvent être contreproductifs, voir pervers, si mal utilisés.  Tout le monde a bien compris l’intérêt des objectifs. Je pense pourtant que bon nombre d’entre eux (disons 80% pour être gentiment provocateur) deviennent vite inopérants – on en parle à l’entretien d’évaluation puis on les range consciencieusement dans son tiroir pour un an – ou tellement précis et pointilleux qu’ils conduisent vers une interprétation néfaste.

 

Dialogue à l’apéro…
Laurent : tu me dis que les objectifs dégradent le service donné au client, je ne comprends pas bien…

– Joseph (technicien de maintenance) : je vais te donner un exemple. Nous sommes mesurés au temps d’intervention chez le client. Si le temps d’intervention est court, on est bien noté.

 

Lire la suite»
Petits mots de félicitation

Congratulations, you did it, you are a winner…

En 1994, j’ai couru mon premier marathon. Quitte à faire un marathon, j’avais proposé à la petite équipe motivée pour le défi, de faire le marathon de New York. Je ne connaissais pas cette ville qui conservait une place fascinante dans mon imaginaire. Courir un marathon me paraissant un sacré défi, je trouvais que le décor devait être à la mesure de l’enjeu. J’aime bien raconter qu’on gagne son marathon de New York au moment où l’on paie la réservation du billet d’avion et du dossard – achat combiné auprès d’agences spécialisées, tant les candidats (beaucoup de français) se pressent à l’inscription. Une fois le billet payé – des mois à l’avance – l’espace pour échouer se réduit à portion congrue : on y va, il reste à courir, courir, courir, manger des pâtes, des pâtes, des pâtes… pour se préparer.

 

Lire la suite»

La maitrise du temps vous appartient

Cette vidéo est incontournable. L’interview de Christian Loridon reprend les grands thèmes de management et d’optimisation du temps sur lesquels vous pouvez fonder une solidité professionnelle. Je reprends dans l’article les grandes idées de l’interview.

 

 

Qui est Christian Loridon ?

Je le désigne comme l’un de mes mentors, rencontré au début des années 1990. Formateur et coach, il est intervenu pour presque toutes mes équipes dans les registres du management, de la gestion du temps, de l’animation…

Lire la suite»
Coeur

Je t’aime, tu n’es pas suspect

Écoutez cet article en podcast :

Lors d’une animation, un manager me raconte cet anecdote : « Jimmy vient me voir 5 à 10 fois dans la matinée pour me demander ceci ou cela. Et je n’arrive pas à bosser plus de 10 minutes sans être interrompu. »

Je lui ai suggéré de simplement répondre ceci au perturbateur : « Tu sais Jimmy, je t’aime. Sincèrement, je t’aime, tu n’es pas suspect »

 

Lire la suite»