temps

Non, non et non, 3 raisons pour dire non !

Ecoutez cet article en podcast :

« Non » !

Notre éducation nous a souvent poussé à dire (presque toujours) oui. Pourtant, le « non » est très puissant puisqu’il permet d’arbitrer et aussi de choisir (comme le oui d’ailleurs). Sauf que, la confusion existe entre « je te dis non à ce que tu me proposes/ce que tu me demandes » et « je dis non à toi ».

 

Dans le premier cas, il s’agit de repousser une proposition, une sollicitation. Dans la deuxième formule, il s’agit de repousser la personne. Cette confusion crée ce malaise : « j’ai dit oui (parce que je t’apprécie), mais en fait, je ne peux pas/je ne veux pas/je ne sens pas et j’ai vraiment envie de dire non (mais je n’ose pas) ».

 

Apprendre à dire non est l’une des leçons apprises auprès de ceux qui réussissent.

Il y a surement des quantités de raisons d’apprendre à dire « non », j’ai envie de privilégier celles-ci…

Lire la suite»

Un moment magique pour optimiser son temps…

Juliette Siozac a créé Mon Moment Magique en 2015. En à peine 3 ans, elle a formé et attiré dans son projet 250 ambassadrices basées dans 7 pays, réseau qu’elle anime avec son Magic Board de 13 personnes. Et ce n’est qu’un début !

Ecoutez le témoignage de Juliette sur le décollage de son projet qui contribue au bien-être de l’humanité, en commençant par les enfants, et comment elle s’est appropriée les bonnes méthodes et attitudes de l’optimisation du temps.

 

 

Que retenir de cet interview ?

Juliette a mis une énergie et une passion colossales à lancer son entreprise. Le succès venant, le temps s’est réduit pour elle

Lire la suite»

6 freins qui nous empêchent de déléguer…

Y a-t-il un lien entre l’optimisation de son temps et la délégation ? Les plus malins vont répondre : la réponse à ta question est dans ta question… bien vu 🙂

S’il est évident de comprendre que la délégation va me permettre de gagner beaucoup de temps, et que c’est une activité à haut rendement, il est courant de préférer faire… à faire faire. Quels sont ces freins qui nous empêchent ? Dans cette vidéo, je développe 6 freins à la délégation que nous avons recensés dans une formation à l’optimisation du temps avec une communauté d’ingénieurs…

 

 

Quels sont ces 6 freins ? Peut-on les lever ?

Lire la suite»

Le temps, c’est moi qui décide… un véritable « état d’esprit » !

Retranscription de la vidéo :

Est-ce que maîtriser son temps ne serait pas, par hasard, une question d’état d’esprit?

 

   Je parlais l’autre jour avec mon coach, avec qui on partageait nos techniques d’accompagnement, nos techniques de formation, en particulier sur la dimension de l’optimisation du temps, et de tout ce qu’on fait travailler à nos participants, à la fois en méthode, à la fois en outils, à la fois en vision de ce qui convient de faire en priorité. Finalement quelque chose m’a marqué dans notre échange, il m’a dit : « écoute, moi maintenant, je continue bien sûr à faire tout ce qu’on a travaillé ensemble depuis vingt-cinq ans, mais ce qui m’importe surtout, c’est l’état d’esprit. »

 

Je trouve que ces deux mots sont essentiels car face à la maîtrise de son temps, il existe des quantités de bonnes pratiques à s’approprier, mais c’est surtout se dire, « c’est moi qui décide de quelle est ma priorité maintenant. » Et cela, c’est un état d’esprit au delà de tous les outils, au delà de toutes les méthodes, parce que c’est décider de dire : « qu’est-ce que je dois maintenant mettre en premier ? » Cela peut être aller faire un câlin à mes enfants, comme préparer cette réunion de stratégie, comme répondre à mes mails. Mais en tout cas, c’est moi qui décide et cela c’est à faire d’état d’esprit.

 

Bien entendu il y a tout un tas de choses à mettre en place pour atteindre cet état d’esprit, mais c’est la direction dans laquelle il faut aller, se dire : « d’accord, maintenant c’est moi qui décide, et je ne me laisse pas encombrer par les petits soucis des autres ou mes propres défaillances personnelles, maintenant c’est moi qui décide. «  Se remettre dans l’esprit sans arrêt cela : « c’est moi qui décide. »

 

Merci d’avoir lu cet article et si vous l’avez aimez, n’hésitez pas à mettre un commentaire ci-dessous.

 

Article dédié à Christian qui est face au défi d’une maladie très grave

Peut-on procrastiner sans culpabiliser ?

Souffrez-vous de culpabilité parce que vous procrastinez ?

La procrastination pour rappel, c’est cette propension à remettre au lendemain une tache qu’on avait déjà reportée, et que d’ailleurs on est peu susceptible de faire demain non plus. On la renvoie toujours plus loin dans le plan d’actions. Vous connaissez ?

Dans cette vidéo, j’évoque 2 types de taches pour lesquelles la procrastination à 2 effets inverses…

Alors quand peut-on procrastiner sans culpabiliser ?

 

Lire la suite»

Souffrez-vous de lifophilie ?

Cette vidéo fait suite à la série « optimiser son temps » :

Vidéo 1 – qu’est-ce qu’une activité à haut rendement ?

Vidéo 2 – peut-on éliminer les urgences ?

Vidéo 3 – comment maitriser les interruptions ?

Tout cela pour vous mettre sur la piste de la bonne maitrise de votre temps, la bonne maitrise de votre chemin de vie…

Souffrez-vous de lifophilie ? Expliquez-moi cela en commentaire, je vous donnerai mon avis…

 

Comment maitriser les interruptions ?

Sauter du coq à l’âne… connaissez-vous cette expression populaire qui signifie le passage d’un sujet à un autre, alors que ceux-ci n’ont pas de liens directs. Cette pratique du « zapping » est devenue tellement courante que l’on ne réalise pas toujours à quelle point elle est nocive pour l’efficacité. On est interrompu, on prend l’interruption, on la traite immédiatement. On fait du « first in, first out » => la dernière sollicitation arrivée devient la première action immédiate. Le travail se fait sans priorité  !

 

Cette vidéo aborde la question : comment maitriser les interruptions

Première interrogation : les interruptions sont-elles source de perte d’efficacité ?

Deuxième interrogation : quelles sont les 2 raisons majeures qui amènent « les autres » (mon équipe, mes clients, mon entourage…) à m’interrompre ?

Quelle prise de conscience et quelle discipline adopter pour maitriser les interruptions ???

Lire la suite»

Peut-on éliminer les urgences ?

Je suis convaincu que la plupart des gens ne réfléchissent pas réellement à ce mot qu’ils emploient si souvent : l’urgence, les urgences.

Qu’est-ce qu’une urgence ? Pourquoi l’urgence encombre mon quotidien ? Ou plutôt… pourquoi je laisse l’urgence prendre la décision de mon quotidien ? Comment se fait-il que l’univers complote pour me mettre dans les urgences chaque jour ?

 

Les urgences… « la faute à » :

  • mon chef
  • mes clients
  • ma famille
  • mes partenaires
  • les obligations règlementaires
  • les mauvaises surprises
  • le gouvernement
  • les autres

Dans cette vidéo, j’évoque la distinction essentielle entre urgence et priorité. Cette distinction permet de comprendre à quel point chacun d’entre nous peut reprendre en main son agenda, son destin, puis éradiquer, éliminer les urgences de son quotidien.

 

Lire la suite»

Reprenez en main votre agenda…

Dans cette vidéo, j’explique pourquoi il est prioritaire de reprendre en main son agenda quand on se sent dépassé… et quels en sont les bénéfices. Je pars, comme souvent, d’une anecdote personnelle…

 


 

Ca vous dit quelque chose : « je me sens dépassé par les évènements, je panique, je travaille dans tous les sens sans priorité. Les dossiers, les papiers s’entassent. La procrastination s’installe confortablement, la confusion prend le dessus. Conséquences : le stress augmente, les erreurs se multiplient ce qui amplifie le phénomène, je perds le fil, les résultats baissent, le moral passe en berne ». Cercle infernal…

Or, je n’insiste jamais assez sur le sujet :

la priorité est de reprendre en main son agenda.

Lire la suite»

Pourquoi se disperser ne conduit nulle part…

Il est tellement tentant d’ouvrir un nouveau livre, de prendre encore un avion. Ces 2 actions font-elles partie de vos habitudes ? A titre personnel, la réponse est « oui ». Or, la question se pose de la dispersion. Où tous ces chemins conduisent-ils ? Je m’étais promis de lire et publier de timides commentaires aux lettres de Sénèque. Le temps a passé, l’intention s’était envolée… dispersion de l’esprit ? Actuellement, je contribue à l’écriture d’un livre sur la création d’un groupe Mastermind inspiré des méthodes d’intelligence collective, je suis parti à la recherche d’une citation de Sénèque…

 

De nouveau, j’ai emprunté sur ce site consacré à Sénèque, une lettre écrite à Lucilius (la deuxième). J’avais publié un premier commentaire de la première lettre : la plus grande partie de la vie se passe à mal faire.

 

Lisez cette Lettre II, j’ajoute quelques modestes réflexions ensuite.

Sénèque

Sénèque

« LETTRE II : Des voyages et de la lecture.

SOMMAIRE : Ne pas lire en courant mille auteurs divers sans se fixer à aucun, comme le voyageur qui ne séjourne nulle part : la multitude des livres dissipe l’esprit. Mais s’attacher à un petit nombre d’ouvrages et aux meilleurs, en extraire le suc, les digérer, enfin mettre chaque jour, comme Sénéque, une pensée frappante en réserve pour la méditer : ainsi l’on profite de ses lectures.

Lire la suite»