Transmettre la flamme avant de s’envoler…

Pierre est mon ami, mon frère, compagnon du désert, compagnon pour toujours. Samedi, il est parti. Le crabe l’a emporté alors qu’il a tant donné, et tant encore à donner. Depuis que l’animal l’avait attaqué, une bougie brillait dans mon bureau, elle brille maintenant dans mon coeur…

 

Nicolas dans le désert

Nicolas sur un dromadaire © JSM

 

J’avais hésité à partir une semaine en méharée dans le désert. Une   semaine de marche, une semaine de coaching intense. Pour de sombres histoires d’argent, j’avais hésité. Finalement, encouragé par la famille et un ami, j’ai embarqué, mis un de mes frères dans mes bagages, puis renouvelé l’aventure chaque année, toujours accompagné (2 frères, ma fille, mon fils d’adoption, un cousin, une nièce).

 

Semaine renouvelée chaque année de nature totale, de coeurs ouverts, de joies, d’émotions, de sables, d’amitiés, de chaleur, de vide, de complicités, d’échanges avec les Berbères, de paysages grandioses, de marche, de dromadaires, de soleil levant et de nuits de solitude sous la voute, de froid, de larmes, de chants, de liens, de temps suspendu, de surprises, d’instants initiatiques, d’eau et d’orange, de lâcher prise, d’entraide, … Comment hésiter ? Pourquoi hésiter à vivre l’intensité ? La vie passe, court, s’enfuit.

Bianca dans le désert

Tout devient possible © JSM

 

La magie organisée par Pierre, sa soeur/complice Anouchka, le tout discret et bienveillant accompagnement des Berbères, peuple du désert, comment ne pas prendre tout cela sans hésiter ? Pierre et Anouchka m’ont fait vivre dans les innombrables trésors des dunes : la tendresse, l’autorité, la joie, l’émotion, la paix intérieure, le pardon, la bienveillance, la puissance du groupe, la juste distance, les cadeaux, la lumière, la terre qui bascule, les yeux mouillés, la simplicité, la vie. Comment hésiter alors que tant de tourbillons alentours font que notre esprit virevolte à la recherche d’un Graal qui toujours s’éloigne ? Comment hésiter alors que Pierre envolé, sa flamme continue de briller au présent, la mission de transmettre remplie, débordante même ?

 

Dans le chemin, se présentent parfois ces occasions d’élever le sens de sa vie vers une sphère plus haute, un espace hors codes, hors normes, hors temps. Attraper ces occasions, les saisir sans hésiter, choisir de se rapprocher de nous-même et des autres pour mieux transmettre la flamme avant de s’envoler. Quelle que soit notre situation de vie et d’entreprise, développer son acuité à l’autre pour agir au plus juste.

 

Bye bye petit frère, je continue de te conjuguer au présent…

Pierre Moulart

Pierre © JSM