A quoi peut bien servir un “Sponsor” de projet ?

Peut-on raisonnablement faire et arbitrer, être dans l’action et prendre du recul, signaler les risques et assumer les conséquences de l’absence de décisions du top management ? Qu’est-ce qu’un Sponsor de projet et quel est son rôle ?

De l’appartenance des décisions…

Que penser du manager qui affecte un projet à un coordinateur en lui déléguant toutes les décisions et toutes les responsabilités et en particulier celle de l’échec possible ?

Avoir un Sponsor en soutien tactique du Chef de Projet, en arbitrage des décisions difficiles, en personnage emblématique et reconnu dans le management de l’entreprise, n’est-il pas l’un des facteurs clé de succès des petits comme des grands projets ?

Tout projet a besoin d’un Sponsor connu et reconnu !

 

Le Sponsor dirige le Comité de Pilotage du projet, animé par le Chef de Projet… En réalité, c’est le chef de projet qui détient les clés du comité de pilotage. En fonction des enjeux projets, il oriente le choix des membres, en accord avec le Sponsor. Il fait son “reporting” au Comité, auprès de qui il sollicite des avis, des arbitrages, l’affectation de nouveaux moyens, les réorientations stratégiques, les arguments à développer pour communiquer efficacement avec le client. L’arbitre des discussions est le Sponsor.

 

Quel est le rôle du Sponsor du projet ? Arbitrer, faire décider le comité de pilotage. Pour que le tandem Sponsor/Chef de Projet fonctionne bien, la relation doit être régulière, planifiée, tactique. Idéalement, le Sponsor joue un rôle de coach auprès du chef de projet. Idéalement aussi, le Sponsor ne découvre rien en réunion de comité de pilotage : le chef de projet “l’a mis au parfum” du déroulement de la réunion, des risques d’affrontements ou de désaccords. Tous les 2 ont travaillé en amont les tactiques pour désamorcer les bombes à retardement, trouver le meilleur chemin pour aboutir à des solutions constructives.

 

La confusion entre décision et exécution est très courante dans les projets en entreprise. L’absence de Sponsor, ou la mauvaise compréhension de son rôle, amène des quantités de débats stériles, de perte de temps en réunions improductives, de recherche du coupable (le bouc émissaire) au lieu de rechercher des solutions.

 

Pour aller plus loin écoutez la webconférence :

7 clés pour réussir votre Comité de Pilotage projet