Choisir le bon mot, un art de management à travailler

par | Communiquer | 1 commentaire

Nous démarrons l’entretien. Ce chef d’entreprise fait partie d’une catégorie à part pour moi : j’apprécie à la fois sa dynamique, son écoute, sa pertinence, son éthique. Ouhaou, ça fait beaucoup ! Dans les milliers de rencontres de la vie, certaines personnalités marquent, j’aime bien dire que la connexion se fait : une relation vraie, directe, essentielle. Beaucoup de rencontres restent au niveau superficiel, un vague intérêt pour l’échange maintient une attention qui va s’effilochant.

 

Dès le début de l’entretien, il souhaite me donner quelques retours sur sa perception de notre relation. Il cherche dans sa messagerie et ouvre un de mes courriels anciens…

Il souligne une expression qu’il n’a pas bien comprise, qui l’a gêné, qui probablement l’a fait bondir. J’avais écrit : ‘Nous avions sympathisé et peu exploité cette relation’. Le mot qui dérange est ‘exploité’. Une petit tour sur un outil que je vous recommande d’utiliser au quotidien : le dictionnaire des synonymes de l’université de Caen. Outil rustique et redoutablement efficace.

 

Au mot “exploiter” sont associés en synonymie : “abuser, bénéficier, commercialiser, cultiver, écorcher, égorger, empiler, escroquer, estamper, étrangler, étriller, extorquer, faire suer, faire valoir, gruger, matraquer, mettre en valeur, pressurer, profiter, rançonner, rouler, se servir, spolier, suer, tirer parti, tirer profit, tromper, utiliser, voler“.
 

Ouhaou, je comprends à cette lecture, les sous-entendus que le mot “exploiter” renvoie. Dans mon message, la signification que j’avais attachée au mot exploiter tournait autour de “travailler (la terre), enrichir (une relation), construire, réaliser (un exploit), développer (une amitié)”. Le dictionnaire des synonymes met en exergue un nombre incroyable de sens négatifs. Mon interlocuteur a donc indirectement entendu tout cela.

 

Choisir le bon mot, c’est un art de management à travailler sans relâche. Le mot, porteur de sens, déclenche tout un tas de réactions conscientes ou inconscientes pour ce à quoi il se raccroche. A l’oral, le manager détecte immédiatement les impacts : il voit les sourcils se froncer, les bouches de déformer, les mains se crisper… Il peut (si nécessaire) se reprendre : “je viens de dire -exploiter- je vois vos réactions, je voulais dire -travailler, enrichir, construire, réaliser, développer”. Hop, le coup est rattrapé. Choisir le bon mot, c’est également le premier des 4 accord toltèques

 

Choisir le bon mot, un art de management à travailler en particulier à l’écrit, en particulier dans les courriels. Le mot écrit stigmatise (et peut ressortir des mois plus tard), se cristallise, laisse une trace, un sillon potentiellement profond. Dans l’art du management moderne, l’art d’écrire, le choix des mots est devenu essentiel (essence du management). Tous les jours, le manager écrit des courriels, souvent rapidement. L’impact peut être très significatif, de l’incident au trouble diplomatique. Quelques pistes pour lisser cet art de la communication :

  • relire 3 fois un message avant de l’envoyer
  • consulter 2 collaborateurs avant de diffuser largement un message sensible
  • vérifier le sens ou chercher les synonymes pour certains mots, d’une part pour rendre la lecture plus agréable, d’autre part pour s’assurer de la pertinence du choix (je vous conseille vraiment le dictionnaire des synonymes de l’université de Caen)

 

Pour aller plus loin sur l’utilisation de la messagerie, des courriels, téléchargez les 7 principes pour recevoir 20 mails par jour maximum.

 

7 principes pour recevoir 20 mails par jour maximum

Votre adresse reste confidentielle.

N’hésitez pas à largement exploiter ces recommandations.

Racontez en commentaires vos incidents de communication liés parfois à l’utilisation impropre d’un mot.

 

Ces sujets peuvent également vous intéresser

3 discours en entreprise qui font flop…

3 discours en entreprise qui font flop…

Les discours en entreprise sont des exercices périlleux. Comment mobiliser les troupes (ah zut, je vais parler de cela ci-dessous), comment stimuler la performance individuelle (ah, j'y reviens aussi), comme protéger la nichée (oups, un autre sujet sensible)... Dans...

Dites-le en 3 points clés

Dites-le en 3 points clés

Connaissez-vous la puissance de la communication synthétique, savez-vous développer l'habitude de présenter votre argumentation en 3 points ? Je fulminais dans une réunion, jusqu’à ce que je me décide à intervenir pour dire ce que je pensais. J’ai lancé pour commencer...

Comment se passe un webinaire, dépasser la grande déception

Comment se passe un webinaire, dépasser la grande déception

Les évènements en ligne ont envahi la toile en même temps que la pandémie se répandait autour de la planète. Alors comment se passe un webinaire ? Pour beaucoup, ça ne se passe pas bien ! Comment dépasser la grande déception, que l'on soit participant ou organisateur...

2 méthodes commerciales diamétralement opposées…

2 méthodes commerciales diamétralement opposées…

Dans cette vidéo, je raconte comment j'ai utilisé et formé à 2 méthodes commerciales diamétralement opposées. Comment transformer en clients les "prospects" avec qui j'entre en relation ? Pourquoi certaines transformations sont moins solides que d'autres ? Pourquoi...

Comment réussir ma présentation ? 12 points clés…

Comment réussir ma présentation ? 12 points clés…

"Comment réussir ma présentation ?" : cette question vous préoccupe ? Vous avez raison, le pourcentage des présentations ennuyeuses reste très élevé par manque de préparation et de conscience des fondamentaux de l'exercice... Ecoutez cet article en podcast :  ...

Prendre l’initiative, sans perdre la face…

Prendre l’initiative, sans perdre la face…

Prendre l'initiative, quand la discorde est la règle, est une entreprise à risque, et pourtant c'est la voie de la réconciliation... Extrait de ma lecture (Stephen Covey - la 8ème habitude - Faites vous entendre et agissez) :   "Avant de modifier son point de vue...

1 Commentaire

  1. http://www./

    …Nessuno dice niente?! MONO -All music- puntata dedicata ai Casino Royale! Stasera persa anche da me xchè la mia tv non prende il canale. Però ho appena scoperto che si vede anche in streaming. In replica sabato ore 15 e domenica ore 18-“Ad Ali serve nanny per la signorina durante il periodo nipponico del papà?”. buon viaggio-

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains Évènements

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021