L’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal ?

par | Coaching, Débats, Négocier

Lancer un débat moral sur l’agressivité commerciale, est-ce bien raisonnable ?

On est tous d’accord, ralbol de l’agressivité commerciale… et pourtant…

Quand les frontières se sont rouvertes en 2020, j’ai quitté le Maroc après avoir été bloqué 120 jours. Entretemps, mon business s’était totalement effondré.

J’ai pris une décision contr’intuitive : recruter un coach.

Dans le mois qui a suivi, j’ai signé avec 9 nouveaux clients, probablement mon record historique.

 

De l’agressivité commerciale et des clients contents

 

Pourquoi ? Je m’étais approprié une démarche commerciale « agressive » par rapport à mes habitudes, avec quelques questions radicales qui confrontaient fortement, mettaient mes prospects au défi de choisir immédiatement, avec page de paiement que je dégainais dans l’instant.

Je suis convaincu que tous mes clients de ce mois-là peuvent témoigner de la qualité du service rendu par la suite. Il y en a quelques-uns sur cette page qui ont répondu à des interviews éloquents.

Je n’ai jamais reproduit l’exploit à cette échelle. Je montre moins d’agressivité commerciale…

Etrange question : « l’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal » ?

 

C’est mal bien sur !

 

Théoriquement, j’aime penser qu’agresser commercialement, c’est mal. Est-ce si sur ? Si le produit est bon, utile, n’est-ce pas nécessaire que le vendeur s’attaque (aïe ouille) aux objections pour les dézinguer ? Dans ce cas, le vendeur peut avoir besoin de déployer de puissantes ressources (voire des postures agressives) pour démolir d’éventuels obstacles qui empêchent de prendre la bonne décision : acheter.

Le mot « agressivité », que j’ai tendance à maintenir à distance, a manqué à mon vocabulaire intérieur samedi dernier quand j’ai perdu un match de tournoi de tennis. J’étais bien trop défensif, en manque de confiance pour appuyer vigoureusement certains coups.

L’un des problèmes avec « l’agressivité commerciale » est sans doute : « y a-t-il vraiment un besoin » ? Vendre un chasse-neige en Côte d’Ivoire est une escroquerie. L’inverse est que parfois le prospect n’a pas conscience de son besoin, et que la démarche commerciale doit affronter des résistances infondées qui ne s’effondreront que dans la vigueur.

Actuellement, toutes les entreprises ont besoin de faire un bilan carbone, mais beaucoup ne le savent pas encore… Or, cette première étape est nécessaire pour comprendre qu’il va falloir switcher le business model – qu’on le veuille ou non, la fin des énergies fossiles approche. Dans mon domaine d’affaires, je suis convaincu que le coaching est utile pour tout le monde – j’ai encore bénéficié d’une belle séance ce matin. Pourtant, je laisse partir des prospects en difficulté, parce que je n’ai pas osé smasher au bon moment.

L’agressivité commerciale est-elle la méthode universelle à utiliser tout le temps. Certes pas ! Nous aimerions tous faire nos business dans la joie et sur un long fleuve tranquille, mais est-ce possible ?

Pourquoi telle ou telle démarche commerciale semble-t-elle agressive :

– parce que le commercial est en insécurité ?
– parce que les objections n’ont pas sens ?
– parce que c’est une arnaque ?

Quel jugement moral poser sur « l’agressivité commerciale » ? Quel est votre avis ?

Ces sujets peuvent également vous intéresser

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur », ce sont trois mots que m'attribue en commentaires bienveillants l'un de mes lecteurs assidus… Je reviendrai peut-être sur les deux premiers qualificatifs, je voudrais m’arrêter un instant sur le troisième, à la lumière de mon...

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

Dans son livre « l’emballement du monde » (que je n’ai pas encore fini donc j’anticipe des conclusions, mais là où j’en suis me donne de l’espoir, alors je partage), Victor Court évoque les dislocations d’empires. Ce que j’en comprends : la pensée largement partagée...

Les coaches sont des Jedis

Les coaches sont des Jedis

Pourquoi suis-je convaincu que les coaches sont des Jedis ?   Je suis intervenu pour AceUp, une startup américaine dont la mission est de démocratiser le coaching. J'ai coordonné l'organisation du premier "Summit" à Boston, le rassemblement de quelques dizaines...

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

La culpabilité : le verbe « culpabiliser » est entré dans la catégorie des mots interdits. Or, avec la conscience qui monte à propos des impacts de nos actes sur le vivant, les échanges tendus où s’accusent réciproquement les parties sont susceptibles de devenir...

Pourquoi faire de la prévention…

Pourquoi faire de la prévention…

C'est une ritournelle connue : pourquoi faire de la prévention ? Comment éduquer à cette étrange idée qui consiste à investir de l'argent alors qu'il n'y a pas de problème (visible), juste un risque ?   Je rentre chez mon ostéopathe. Elle me demande : "pourquoi...

3 excellents conseils de coach

3 excellents conseils de coach

A quoi sert le coaching ? Les conseils de coach sont-ils autorisés par la déontologie ? En quoi l'écoute, l’effet miroir, la réplique du coach qui dit ce qui lui vient peuvent-ils servir ? En déambulant aujourd’hui me sont venus 3 excellents conseils de 3 coachs...

Je hais Outlook et quelques autres…

Je hais Outlook et quelques autres…

J'écris beaucoup moins qu'autrefois sur mon blog, qui est un magasin sympa dans une rue sombre avec peu de passage (larmes).   J'écris beaucoup plus sur linkedin, avec parfois des statistiques flatteuses qui dépassent les 100 000 vues (ego tout content).  ...

Ecologie et business sont-ils compatibles ?

Ecologie et business sont-ils compatibles ?

L’écologie, ce n’est pas bon pour le business ! Récemment, un collègue me fait remarquer que mes publications « écologiques » sont de plus en plus nombreuses. Il ajoute que l’écologie est marquée à gauche et que par conséquent, ce n’est pas bon pour le business....

Que faire d’une injure sur un réseau social ?

Que faire d’une injure sur un réseau social ?

L'injure sur un réseau social, vous venez de vous en prendre une en pleine poire. Que faut-il faire ? Quelle différence entre injure et colère, comment discerner la différence ? Pourquoi une injure appartient-elle à celui qui l'a émise ? Est-ce répréhensible devant la...

Compliqué ou complexe ?

Compliqué ou complexe ?

Compliqué ou complexe, quelle est la différence ? Comment distinguer ces notions et échapper à la confusion courante dans le langage de tous les jours.   Plutôt que de tenter les grandes démonstrations, j'aime faire vivre les concepts. Dans cette conférence sur...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bonjour, bienvenue sur mon blog

Je m’appelle Laurent de Rauglaudre (je sais, mon nom est imprononçable). Sur ce blog, j’écris des articles sur le leadership, le métier de consultant libre et de coach.

Je batifole à partir de mes expériences, mes lectures, mes succès et mes fausses pistes. Je suis motivé par le leadership responsable.

J’espère que vous trouverez matière à inspiration.

Bonne lecture,

Laurent

Prochains évènements