Prenez rendez-vous tout de suite…

par | Temps | 0 commentaires

Cliquez, écoutez cet article en podcast :

 

Les 2 avocats qui défendent notre affaire terminent leur palabres. Nous sommes 4 propriétaires qu’il faut défendre dans une sombre affaire de marchand de biens qui nous a vendu un immeuble rénové cachant la misère… et les termites, à Marseille (!). Les 2 avocats se congratulent en termes incompréhensibles pour une grande part – ce qui a le don de m’énerver. La séance s’achève sur un “très bien maitre, on s’appelle pour fixer le prochain rendez-vous”.

 

Je bondis sur mon siège : “pourquoi vous appelez-vous pour fixer le prochain rendez-vous ? Faisons le tout de suite. Nous sommes 6 à coordonner nos agendas, c’est plus simple de le faire immédiatement.

 

Prenez rendez-vous tout de suite

Prenez rendez-vous tout de suite

L’objection habituelle de l’avocat de mes compagnons d’infortune, du haut de sa superbe condescendance : “le dossier est compliqué, il faut d’abord vérifier, blablabla…”

Je ne lâche pas le morceau : “d’ici mardi 15 du mois prochain, disons 17h, avez-vous le temps de régler tous les détails à vérifier ?” Mes compagnons d’infortune s’étonnent de ma pugnacité. Je finis par atteindre mon objectif que la prochaine date de réunion soit fixée avant de nous quitter.

 

Pourquoi je dis “prenez rendez-vous tout de suite” ? Au moins 3 raisons majeures :

  1. On est tous là

    Avez-vous remarqué à quel point il est difficile de convenir d’une date de réunion dès que nous sommes plusieurs ? La pire des méthodes consiste à envoyer un courriel pour demander les disponibilités des participants. Si tout les monde est autour de la table, on va “optimiser notre temps” en décidant immédiatement la prochaine échéance. Pas besoin de se rappeler, de coordonner les propositions. On est tous là, just do it now !

  2. Fixer une date immédiatement déclenche la mise en route du plan d’actions

    Johnny dirait “On a tous quelque chose en nous de Tennessee“. De mon point de vue : ” On a tous quelque chose en nous du bachotage”. Vous savez cette tendance à faire les choses au dernier moment. Si la date est fixée immédiatement, ce simple jalon jeté dans l’avenir donne l’échéance qui va nous mettre au travail pour être prêt le jour J. Prendre rendez-vous tout de suite nous pousse à mettre en route le plan d’actions.

  3. Il est toujours possible de décaler un rendez-vous

    L’une des anxiétés de la personne qui refuse de prendre rendez-vous “tout de suite”, c’est de ne pas être prêt à temps. Dans l’anecdote ci-dessus (que j’ai un peu romancée, elle date du début des années 90…), je propose “mardi 15 du mois prochain, disons 17h, avez-vous le temps de régler tous les détails à vérifier ?” Ce faisant, non seulement, j’utilise le langage de mon interlocuteur (il a besoin de “vérifier”), mais je lui demande de valider que ce délai lui convient. Maintenant que le rendez-vous est pris puisqu’on est tous là, le plan d’actions va se mettre en route. Cependant, dans le monde réel, il existe parfois des impondérables qui nous empêchent de tenir un engagement. Décaler le rendez-vous demeure une option possible… L’expérience montre que les 2 premières raisons exposées ci-dessus contiennent cette option dans une proportion bien inférieure à 20% (loi de Pareto).

 

J’ai raconté cette anecdote vieille de plus de 20 ans juste pour souligner que de tout temps, cette pratique de repousser à une prochaine échéance la prise de rendez-vous demeure ancrée dans bon nombre de mauvaises habitudes. Je continue de le constater, je continue d’insister sur ce point dans les formations ou les coaching.

Faites comme moi : ne partez d’un entretien client, ne quittez pas une réunion sans fixer immédiatement le prochain rendez-vous. Ce qui signifie, bien sur, que votre agenda est toujours sur vous…
Objections, remarques, anecdotes – donnez votre commentaire ci-dessous 🙂
 

Ces sujets peuvent également vous intéresser

L’arrivée en retard a quels impacts ?

L’arrivée en retard a quels impacts ?

Arriver en retard... quels impacts pour ses résultats professionnels, sa réputation, l'ambiance de travail ?   Il m'arrive souvent de dire en arrivant en réunion : "je suis à l'heure donc je suis en avance !" Et oui, beaucoup de personnes arrivent en retard....

Qu’est-ce qu’une activité à haut rendement ?

Qu’est-ce qu’une activité à haut rendement ?

Comment bien gérer son temps, optimiser son temps ? Même si ces expressions ne veulent rien dire en fait, puisque le temps ne s'optimise ni se gère, "il est" c'est tout... il est utile de s'interroger sur notre relation à l'emploi de notre temps. En d'autres termes,...

La communication consume, la relation construit

Quel est l'impact sur notre qualité de vie de l'hyper communication ? En quoi la relation est-elle vraiment différente de la communication ? A quoi sert de construire des relations ? Pourquoi le temps joue-t-il un rôle capital dans la construction de la relation vraie...

Etre organisé pour faire la différence…

Pourquoi être organisé permet de faire la différence ? Pourquoi de minuscules actions peuvent se transformer en grand résultat ? Pourquoi "oublier" n'est pas professionnel et comment être organisé pour ne rien laisser échapper ? L'incompétence coûte très cher :...

7 secrets pour être toujours à l’heure…

Quels sont les secrets de ceux qui sont toujours à l'heure ? Est-il utile d'être à l'heure et quelles conséquences le retard provoque-t-il pour soi et les autres ? En 7 secrets, je vous propose un parcours de transformation pour vous approprier une pratique qui vous...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains Évènements

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021