Gestion du temps, la maitrise vous appartient

by | Progresser, Temps, Vidéos | 4 comments

Cette vidéo est incontournable. L’interview de Christian Loridon reprend les grands thèmes de la gestion du temps, le management, l’optimisation sur lesquels vous pouvez fonder une solidité professionnelle. Je reprends dans l’article les grandes idées de l’interview.

 

 

Qui est Christian Loridon ?

Je le désigne comme l’un de mes mentors, rencontré au début des années 1990. Formateur et coach, il est intervenu pour presque toutes mes équipes dans les registres du management, de la gestion du temps, de l’animation…

Formé en France puis au Canada, il étudie à l’université de Laval et travaille dans les ressources humaines pendant 5 ans. Christian découvre chez nos cousins québécois la culture du résultat et, dès le début des années 1970, l’aide professionnelle qu’on n’appelait pas encore le coaching. De retour en France, Christian crée une société de conseil qu’il co-dirige pendant 20 ans. Après l’avoir vendue à un grand groupe, il exerce une fonction de dirigeant pendant 5 ans, puis reprend le métier de conseil et formation en entreprise, en indépendant.

 

Parmi les secrets du management…

Christian souligne l’importance de savoir s’entourer, ne pas avoir peur d’avoir des collaborateurs forts. La finalité du management consiste à développer l’autonomie des collaborateurs. Cela passe par 2 axes :

  • développer les compétences
  • renforcer l’implication

 

Ces 2 ingrédients sont les constituants de l’autonomie. Mon collaborateur sait-il faire ? Mon collaborateur a-t-il envie de faire ? Le manager prend une posture adaptée au niveau d’autonomie de son équipier : plus directif ou en grande délégation. Le métier de manager évolue vers celui de mentor qui se pose ces questions :

  • sur quels leviers d’implication dois-je agir ?
  • comment je vais donner du sens à ce que fait mon collaborateur ?
  • comment le rendre plus responsable ?
  • comment devenir un patron motivé pour être quelqu’un de motivant ?

 

On gère de plus en plus de personnes indépendantes. Pourtant, on a du mal à les rendre autonomes car il manque la dimension implication. Les leviers de l’implication s’appuient sur 2 dimensions :

  • la reconnaissance, y compris la récompense
  • donner du sens

 

Le manager peut maitriser son temps…

Si beaucoup travaillent sur des symptômes (les mille trucs et astuces), Christian insiste : la gestion du temps est affaire d’attitude. Ai-je envie de subir ? Ai-je envie de choisir ? Ai-je envie de retrouver ma liberté et me battre pour cela ? Puis-je dire un non constructif à mon patron ? Peut-on être acteur de son temps, de sa vie ? Gérer son temps c’est savoir ce qu’on veut ! Christian enfonce le clou : la maitrise du temps, ça s’acquiert. J’ai le choix, je peux utiliser le non constructif sans être subversif. Mettre en exergue les conflits d’objectifs permet par exemple d’avoir les billes pour négocier avec son patron.

 

Le coaching est-il un outil pour grandir ?

Cela donne de la hauteur. L’accompagnant utilise l’effet miroir, fait réfléchir, aide à faire les choix, à écrire le scénario de la vie. Mais de quoi ai-je envie ? Il devient prioritaire de savoir ce qu’on veut, l’obtenir, faire de qu’on doit, et pas le contraire. L’organisation se met au service de la planification elle-même au service de la prévision. Tout cela n’est pas neutre, et ramène à des questions essentielles :

  • est-ce que j’ai envie de me battre ?
  • qu’est-ce que j’ai envie de vivre ?
  • qu’est-ce que je vais faire pour le vivre ?

 

Ensuite vient le travail de mise en cohérence, d’organisation. Après viennent les possibilités de refuser, de différer, de déléguer. J’ai le droit de dire non ! L’élément clé de la gestion du temps, c’est la négociation, y compris avec son patron. C’est un outil d’ouverture, de disponibilité.

 

En conclusion,

en gestion du temps, la maitrise vous appartient…

 

Si vous ne l’avez pas fait, écoutez la vidéo qui donne la dynamique de ces arguments. Grandir dans son poste, dans son autonomie passe par la nourriture de l’esprit qui forge peu à peu ses convictions pour la vie professionnelle et personnelle.

 

Pour aller plus loin, 7 vidéos exclusives + des exercices

Pour que le temps devienne votre choix

 

4 Comments

  1. Prisca

    D’excellentes pistes de réflexion présentées d’une manière claire. L’idée que la clé du succès est la *négociation* me parle. “Tout est négociable”. Pourtant, la négociation n’est pas à sens unique. Je pousse le raisonnement plus loin: améliorer ma propre maîtrise du temps, c’est nécessaire, et améliorer la maîtrise du temps de mon entourage, c’est nécessaire aussi. D’où l’idée de négocier dans les deux sens: “je te communique ce que je veux faire, ce que je ne veux pas faire pour pouvoir me centrer sur moi et sur l’essentiel” ET “je te demande de me dire clairement ce que tu veux faire ou non pour que toi, tu puisses maîtriser ton propre temps”, sachant que si chaque membre de mon entourage maîtrise (mieux) son propre temps, cela diminue d’autant les pressions sur moi.

    Reply
  2. Laurent

    En effet, une clé de communication est de passer de l’implicite à l’explicite…

    Reply
  3. TELLIER

    Bonjour Laurent,

    Merci pour ton mail, j’en ai profité pour regarder la vidéo de la “Maîtrise du temps vous appartient”, et je la trouve tip top. Il est vrai qu’il faut clarifier ce que l’on veut.
    Il y a pour ma part, beaucoup de mots clés dans cette vidéo. Je me suis permise de la partager sur Facebook, je trouve important que les personnes puissent avoir accès à leur propre vérité “Savoir qui on est” et pouvoir vivre sa vie plutôt que la subir. Votre mentor le dit très bien d’ailleurs, il n’y a pas de différence entre vie personnelle et professionnelle.
    Le Canada et certains autres pays ont une belle façon de voir clairement les choses, ça fait son bout de chemin grâce à des personnes comme vous, qui souhaitent partager leurs connaissances.
    Alors merci, à bientôt pour la prochaine vidéo.
    Prenez soin de vous,
    Cordialement, Céline

    Reply
    • Laurent

      Bonjour Céline,

      merci pour ce commentaire positif et encourageant, et merci aussi de l’avoir partagée sur facebook.
      “Savoir qui on est” reste un sacré défi, dès qu’on prend le temps de se poser la question 🙂
      C’est peut-être la quête du graal 🙂
      Bien à vous,
      Laurent

      Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment être efficace ? Qu'est-ce qu'une activité à haut rendement ?Blog Laurent de Rauglaudre - […] à haut rendement”, notion qui m’a été présenté au début des années 1990 par Christian Loridon (que je remercie…
  2. L'excellence opérationnelle en 9 mots... - Laurent de Rauglaudre - […] sont-ils à ne pas encore avoir compris l’importance des bonnes pratiques de la gestion du temps ? Combien sont…
  3. Connexion et énergie, secrets de Christian-Georges Malissard - […] de ses clients et anciens clients, les appelle. Mon ancien coach, parti trop tôt la-haut, Christian Loridon faisait cela…
  4. 6 raisons pour ne par répondre aux appels d'offre - […] de gagner du temps (2) de travailler à trouver des clients sans […]

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021