Le manager détroussé…

par | Débats, Stratégie | 4 commentaires

Quelques répliques de manager détroussé :

  • Pour votre augmentation, allez voir la DRH
  • L’équipe juridique m’interdit de signer ce contrat
  • Ce sont les achats qui décident des prix
  • L’informatique nous impose ce système
  • Mon chef ne m’a pas donné l’autorisation
  • La finance ne m’a pas accordé le budget


Régulièrement, les enquêtes signalent le triste moral des managers, leur stress, leur baisse de motivation. On se demande si le système qui est mis autour d’eux soit-disant pour les aider, n’est pas en train de les écrabouiller… Il semble que les services fonctionnels aient pris le pouvoir. Le manager opérationnel devient-il un relais de procédures ? Si tel est le cas, je conseille de tous les virer et de les remplacer par des machines automatiques : c’est moins cher, ça ne discute pas, ça n’a pas d’ambition hiérarchique !

Plus sérieusement, je suis étonné de constater que les degrés de liberté des managers se réduisent comme peau de chagrin. Pourtant  le rôle du manager n’est-il pas de prendre des risques, de négocier en fonction des spécificités des projets ou des engagements clients qu’il doit tenir ? Sans prise de risque, l’entreprise ne risque-t-elle pas de perdre en substance et en compétitivité ! Si le manager s’en tient aux décisions de procédures, tout son rôle ne lui échappe-t-il pas ?

 

En respectant la politique de l’entreprise :

  • N’est-ce pas au manager de décider des embauches et de négocier les salaires…
  • N’est-ce pas au manager de clore le contrat en passant au dessus des dernières zones d’ombre juridique (aucun contrat n’est jamais parfait)…
  • N’est-ce pas au manager de sélectionner les fournisseurs qui lui paraissent les plus efficaces pour son projet, et de négocier les conditions de succès…
  • N’est-ce pas au manager de spécifier le choix des outils qui vont rendre son équipe plus performante…
  • N’est-ce pas au manager de proposer 3 options à son management avec les arguments pour et contre, et sa préférence…
  • N’est-ce pas au manager de négocier fermement le budget adéquat pour remplir les exigences de son projet…

 

Les départements fonctionnels sont là pour apporter support, conseil, ressources, analyses globales, recul, outils. Leur mission est-elle de s’attribuer des pouvoirs qui à terme, abêtissent et déresponsabilisent le management ? Le manager doit-il courageusement prendre son pouvoir ?

Il me semble que ce risque « manager détroussé » devienne de plus en plus lourd – en particulier dans les grands groupes… Qu’advient-il d’un manager qui renvoie la responsabilité des décisions aux services support ? Que pensez de son autorité, de sa valeur ajoutée ? Comment imaginer que la motivation se nourrit de l’application de procédures ? Qui comprend le métier et se trouve à même de déterminer les bonnes décisions pour les clients et l’entreprise ? Finalement, le métier de manager, détroussé, se trouve-t-il en danger ? Après tout, ce métier date de l’ère industrielle. Auparavant, il n’existait que des artisans, des commerçants – l’encadrement était portion congrue.

Commentaires, débat ?
 

 

Ces sujets peuvent également vous intéresser

3 discours en entreprise qui font flop…

3 discours en entreprise qui font flop…

Les discours en entreprise sont des exercices périlleux. Comment mobiliser les troupes (ah zut, je vais parler de cela ci-dessous), comment stimuler la performance individuelle (ah, j'y reviens aussi), comme protéger la nichée (oups, un autre sujet sensible)... Dans...

Pourquoi faire de la prévention…

Pourquoi faire de la prévention…

C'est une ritournelle connue : pourquoi faire de la prévention ? Comment éduquer à cette étrange idée qui consiste à investir de l'argent alors qu'il n'y a pas de problème (visible), juste un risque ?   Je rentre chez mon ostéopathe. Elle me demande : "pourquoi...

10 risques à être entrepreneur plutôt que salarié…

10 risques à être entrepreneur plutôt que salarié…

Quels sont les risques à être entrepreneur ? Faut-il privilégier le choix d'être salarié ? Ces risques valent-ils la chandelle ? Quelle est la vraie contrepartie d'oser se lancer à son compte ? Il existe tant de diseurs de bonne aventure qu'il me parait utile...

L’argent est-il le moteur essentiel de la motivation ?

L’argent est-il le moteur essentiel de la motivation ?

L'argent et la motivation ? Quel est le lien ? Quel rôle joue l'argent dans la motivation ? En préparant une intervention sur la motivation, je fais un détour sur cet article. Je vous encourage à le lire et à consulter cette vidéo qui présente l'avantage de pouvoir...

4 stratégies animales pour survivre

4 stratégies animales pour survivre

Toute lecture peut être matière à inspiration. En parcourant un livre d'enfant qui développe les stratégies animales pour survivre, cela me conduit à une analogie de stratégie d'entreprise. Dans l'image ci-dessous (cliquez dessus pour mieux la voir), on distingue les...

Claude Onesta nous parle d’intelligence collective…

Claude Onesta nous parle d’intelligence collective…

« Les philosophes ont été remplacés par les économistes » Claude Onesta, Avignon, 30 juin 2015. J’assiste à une conférence baptisée : « Performance durable : comment devenir numéro 1 et le rester" ? L’intervenant : Claude Onesta, célébrissime entraineur de l’équipe de...

4 Commentaires

  1. nicorazon

    Où vas-tu trouver toutes ces bonnes idées ?
    Est-ce valable ou encore pire dans les administrations et les associations ?

    Réponse
    • Laurent

      J’ai peu d’expérience des associations et de l’administration. Il me semble que dans l’administration, le rôle des managers est encore plus contenu dans des règles et processus, limitant sa marge de manœuvre. C’est juste une impression vue de l’extérieur…

      Réponse
  2. Direct Emploi

    Je suis tout à fait d’accord avec votre argumentaire. Comment le manager peut-il • maintenir la cohésion et la motivation de l’équipe si il n’est lui-même pas motiver ?

    Réponse
    • Laurent

      Le manque de motivation devient le corollaire de la perte de responsabilité.

      Cela dit, le manager détroussé peut aussi reprendre, courageusement, le pouvoir. Il doit rappeler le sens de son action – offrir des produits et services toujours de meilleure qualité – ce rôle lui conférant autorité pour donner de bons arbitrages. Et ces arbitrages ne vont pas systématiquement dans la direction des choix “moins chers, plus vites”, etc… sans tenir compte des autres responsabilités sociales, environnementales.

      Le débat peut être serré avec les départements supports que sont les achats, RH, juridique, informatique, finance, …

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains Évènements

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021