Passez du “yes but” au “yes and”…

par | Communiquer, Débats, Intelligence collective, Progresser

Certains pensent que ces choix délibérés de modèle de communication s’apparentent à de la manipulation. Qu’en pensez-vous ?

Donnez votre avis dans les commentaires ci-dessous…
 

Texte de la vidéo :

Bonjour,

Je sors à l’instant d’un entretien avec un consultant anglais et je voudrais partager avec vous ce sens de la formule qu’ont les anglo-saxons. Il m’a parlé du passage du “Yes but…” au “Yes and…”

En intelligence collective, c’est exactement ce à quoi il faut penser. Bien souvent dans notre civilisation latine, on aime la confrontation, voir l’affrontement. On va donc prendre la parole en disant “Oui, mais …!”. En utilisant cette formule, assez rapidement on tente de montrer que son argument, son idée, sa position, sont meilleurs que ceux qu’on a entendu avant : oui… mais, yes …but.

La formulation yes and…, oui et…, consiste à intégrer l’idée qui vient d’être produite, elle a sa propre valeur et on peut rajouter une valeur à cette idée : yes and … Cela permet en intelligence collective de s’approprier, parce qu’on écouter jusqu’au bout l’idée de l’autre, et on amène une contribution complémentaire, pas forcément en opposition à ce qui a été dit avant.

Cela paraît être une astuce, mais c’est plus que cela. Chacun écoute jusqu’au bout en se disant, j’ai une valeur à ajouter. Cela  signifie que, si dans un échange, on a une idée à apporter, on ne dit pas “oui mais”,” yes but” ! On note sa propre idée sur un bout de papier, et on prend la parole quand l’autre a exprimé son idée jusqu’au bout.

On dira alors : oui, j’ai bien apprécié, et je voudrais rajouter…., je voudrais mettre ma pierre, voilà ce que je veux apporter.

Faites ça dans vos échanges réguliers, dans vos réunions : transformez la formulation yes but, oui mais, en formulation oui et !

Je vous invite à réfléchir à cette posture intérieure qui peut améliorer l’intelligence collective de votre équipe, de votre groupe, de votre entreprise. Cette vidéo est publiée sur le site https://je-suis-manager.com, je suis Laurent de Rauglaudre. Si cette vidéo vous plaît, appuyez sur le bouton “J’aime”. À bientôt, au revoir !

Ces sujets peuvent également vous intéresser

Ralentissez les embauches d’experts…

Ralentissez les embauches d’experts…

Courte digression sur la pensée d’Edgar Morin… et si vous ralentissiez les embauches d’experts ! Je lis ici et là les articles et commentaires des écrits de ce centenaire à la plume brillante, qui ne cesse de solliciter notre intelligence pour appréhender la...

L’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal ?

L’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal ?

Lancer un débat moral sur l'agressivité commerciale, est-ce bien raisonnable ? On est tous d'accord, ralbol de l'agressivité commerciale... et pourtant... Quand les frontières se sont rouvertes en 2020, j’ai quitté le Maroc après avoir été bloqué 120 jours....

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur », ce sont trois mots que m'attribue en commentaires bienveillants l'un de mes lecteurs assidus… Je reviendrai peut-être sur les deux premiers qualificatifs, je voudrais m’arrêter un instant sur le troisième, à la lumière de mon...

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

Dans son livre « l’emballement du monde » (que je n’ai pas encore fini donc j’anticipe des conclusions, mais là où j’en suis me donne de l’espoir, alors je partage), Victor Court évoque les dislocations d’empires. Ce que j’en comprends : la pensée largement partagée...

Les coaches sont des Jedis

Les coaches sont des Jedis

Pourquoi suis-je convaincu que les coaches sont des Jedis ?   Je suis intervenu pour AceUp, une startup américaine dont la mission est de démocratiser le coaching. J'ai coordonné l'organisation du premier "Summit" à Boston, le rassemblement de quelques dizaines...

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

La culpabilité : le verbe « culpabiliser » est entré dans la catégorie des mots interdits. Or, avec la conscience qui monte à propos des impacts de nos actes sur le vivant, les échanges tendus où s’accusent réciproquement les parties sont susceptibles de devenir...

Pourquoi faire de la prévention…

Pourquoi faire de la prévention…

C'est une ritournelle connue : pourquoi faire de la prévention ? Comment éduquer à cette étrange idée qui consiste à investir de l'argent alors qu'il n'y a pas de problème (visible), juste un risque ?   Je rentre chez mon ostéopathe. Elle me demande : "pourquoi...

3 excellents conseils de coach

3 excellents conseils de coach

A quoi sert le coaching ? Les conseils de coach sont-ils autorisés par la déontologie ? En quoi l'écoute, l’effet miroir, la réplique du coach qui dit ce qui lui vient peuvent-ils servir ? En déambulant aujourd’hui me sont venus 3 excellents conseils de 3 coachs...

Je hais Outlook et quelques autres…

Je hais Outlook et quelques autres…

J'écris beaucoup moins qu'autrefois sur mon blog, qui est un magasin sympa dans une rue sombre avec peu de passage (larmes).   J'écris beaucoup plus sur linkedin, avec parfois des statistiques flatteuses qui dépassent les 100 000 vues (ego tout content).  ...

Ecologie et business sont-ils compatibles ?

Ecologie et business sont-ils compatibles ?

L’écologie, ce n’est pas bon pour le business ! Récemment, un collègue me fait remarquer que mes publications « écologiques » sont de plus en plus nombreuses. Il ajoute que l’écologie est marquée à gauche et que par conséquent, ce n’est pas bon pour le business....

4 Commentaires

  1. Coursier

    J’approuve totalement vos dire. C’est aussi que le “oui mais” apporte une notion négative a votre argumentaire.

    Ce n’est pas qu’une astuce mais un point important dans la communication.

    Réponse
  2. Andy denne

    Yes and….
    The bigger picture is that this is an attitude, a way of being. The “yes” is really saying you are welcoming everyone and everything that is coming your way. You are available for life to flow through you. You do not need to be in control, you are responsive, creative, resourceful and ready.
    The “and” allows you then to be a positive contributor to the flow of life, a positive contributor to the collective creativity and intelligence.
    At this time, when businesses all around the world are seeking for more innovation and proactive creative engagement from staff and managers to tackle challenges of today….this creative skill and attitude of “yes And”…..it is a key building block and a requirement of leadership.

    Réponse
    • Laurent

      Collective intelligence is simply not possible if people donnot listen genuinely to each other – with both sides of their brain…

      I fully concur with your idea Andy 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bonjour, bienvenue sur mon blog

Je m’appelle Laurent de Rauglaudre (je sais, mon nom est imprononçable). Sur ce blog, j’écris des articles sur le leadership, le métier de consultant libre et de coach.

Je batifole à partir de mes expériences, mes lectures, mes succès et mes fausses pistes. Je suis motivé par le leadership responsable.

J’espère que vous trouverez matière à inspiration.

Bonne lecture,

Laurent

Prochains évènements