Etes-vous un manager Excel ?

by | Communiquer, Equipe, Progresser, Vidéos | 0 comments

En sortant du musée d’histoire naturelle de Harvard, me revient une conversation du matin avec un consultant que j’ai trouvé quelque peu dépité. Il me parle de ces managers qui dirigent derrière leurs tableaux de bord, derrière ces feuilles Excel où sont bien rangés les objectifs et autres plans d’actions à réaliser…

Et vous, êtes-vous un manager Excel ?

Le furtif échange avec ce consultant m’a inspiré cette vidéo, devant la fameuse université d’Harvard…

 


Dieu sait si les écrans ont encombré nos vies. Dieu sait si nous débordons d’indicateurs, de données, de références, de comparaisons, de chiffres et de courbes. Cela donne-t-il toutes les indications pour prendre les bonnes décisions ? J’ai bien aimé ce commentaire d’un manager expérimenté que j’ai interviewé, aujourd’hui à la retraite, qui m’a inspiré l’article la moitié du temps avec mon équipe

 

 

Devant Harvard, j’ai ressenti cette importance de toujours développer son savoir. Je parle souvent de la formation qu’il convient de suivre jusqu’au bout du parcours… En même temps, dans ce musée d’histoire naturelle, qui est un tantinet désuet, on mesure une mince parcelle de l’immensité de ce que l’on ne sait pas. Regarder ces monstres de l’époque des dinosaures, en vraie grandeur, suivre sur une quinzaine de mètres le fil du temps depuis la création de la terre jusqu’à l’apparition des êtres humains – cette apparition étant à peine plus épaisse qu’un trait, scruter l’incroyable diversité des pierres de toutes sortes, de toutes formes, de toutes couleurs qui viennent des entrailles de la terre, tout cela donne le tournis.

 

Se dire, comme me l’affirmait le consultant le matin même, que beaucoup de managers oublient la dimension humaine pour se contenter de devenir des “managers excel”, cela transporte en dérisoire au regard de notre place dans l’histoire du cosmos… La solution est-elle dans le tableau Excel ? La solution est-elle ailleurs ? Le tableau Excel est-il une indication, utile pour sa contribution et juste pour sa contribution ? Le manager doit-il aussi écouter sa fibre sensible, celle de l’intuition ? La rationalité ne reste-t-elle pas toute subjective : ne peut-on pas toujours retourner à l’analyse qui a préfabriqué le tableau Excel ? Les hypothèses de départ, les postulats de construction, quelle est leur autorité ?

 

Le manager Excel n’est-il pas autant en danger personnel que ce collaborateur qui m’avait affirmé un jour  “j’ai appliqué bêtement la procédure”. A combien d’erreurs et de malheurs ces procédures et autres indicateurs ont-ils mené tant et tant d’évènements de notre histoire ?

 

Cela me rappelle cette histoire de chimpanzés que je cite de temps en temps. Elle vous rapproche de toutes les excuses et arguments que vous entendez quotidiennement pour ne pas remettre en question le “système”. La peur domine, bien entretenue, la plupart du temps sans réel fondements.

 

Mettez vingt chimpanzés dans une chambre. Accrochez une banane au plafond et mettez une échelle permettant d’accéder à la banane. Assurez vous qu’il n’y a pas d’autre moyen d’attraper la banane que d’utiliser l’échelle. Mettez en place un système qui fait tomber de l’eau très glacée dans toute la chambre dès qu’on commence à escalader l’échelle. Les chimpanzés apprennent vite qu’il ne faut pas escalader l’échelle.
Arrêtez le système d’eau glacée de sorte que l’escalade n’a plus son effet gel. Maintenant remplacez l’un des vingt chimpanzés par un nouveau. Ce dernier va chercher à escalader et sans comprendre pourquoi, se fera tabasser par les autres.
Remplacez encore un des vieux chimpanzés par un nouveau. Ce dernier se fera encore tabasser, et c’est celui qui a été introduit juste avant qui tapera le plus fort. Continuez le processus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que des nouveaux.
Alors aucun ne cherchera à escalader l’échelle et si jamais il y en a un qui pour une raison quelconque ose y penser, il se fait massacrer illico presto par les autres. Le pire, c’est qu’aucun des chimpanzés n’a la moindre idée sur le pourquoi de la chose.

C’est ainsi que le management et la culture d’entreprise prennent naissance. C’est ainsi que l’on conserve des procédures et lois obsolètes ! C’est ainsi que le manager Excel se retranche…

 

Un commentaire ?

 

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Amélioration de la procédure : l'exemple du lit à la belle étoileLe blog de Laurent de Rauglaudre - […] sur la question. Oui, mais devant l’université de Harvard à Boston, j’interroge : êtes vous un manager Excel ?…

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021