Ecologie et business sont-ils compatibles ?

par | Communiquer, Débats, Leadership

L’écologie, ce n’est pas bon pour le business !

Récemment, un collègue me fait remarquer que mes publications « écologiques » sont de plus en plus nombreuses. Il ajoute que l’écologie est marquée à gauche et que par conséquent, ce n’est pas bon pour le business. Ecologie et business sont-ils 2 mots compatibles ?

Je suis allé chercher une définition du mot écologie…

Ecologie = nom féminin. Science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu’avec les autres êtres vivants.

En quoi cette définition marquerait l’écologie comme une pensée de gauche ? En quoi la vie des êtres vivants dans leur environnement devrait-elle être placée d’un coté ou l’autre de l’hémicycle ? Ah oui, je sais, il existe des partis politiques. Pourtant la santé, la sécurité, l’éducation, et quelques autres sujets ne sont-ils pas, comme l’écologie, des thèmes régaliens ?

Par ailleurs, si mes publications sont « de gauche », est-ce mauvais pour le business ? Je comprends le propos et pourtant : n’est-il pas l’heure de considérer que la préservation de la vie est non seulement de l’intérêt général, mais aussi de l’intérêt des actionnaires ? Ecologie et business n’ont-ils pas de bonnes raisons de s’allier ?

 

Comment les actionnaires peuvent-ils changer leur modèle d’investissement du magot ?

 

Je m’explique : si les actionnaires pensent qu’ils doivent continuer d’investir leur magot comme ils l’ont fait depuis 200 ans, il se trompent. Le système est à bout de souffle (euh, vous avez besoin d’une démonstration).

Investir pour le long terme aujourd’hui, n’est-ce pas totalement repenser le modèle ? Ah zut, j’ai parlé de long terme, c’est là où le bât blesse dans mon propos. Si j’étais trader, je concentrerais sans doute mon attention sur les multiples possibilités de spéculation. Actuellement, il y a de quoi s’éclater sur le sujet : les énergies, les ressources minières, les céréales, etc, un jeu passionnant pour récupérer dans le modèle complexe, des montagnes de fric. Shame !

Je ne suis pas trader, je ne le serai jamais. Mon job est de sensibiliser ceux qui nous gouvernent aux enjeux de long terme, au leadership responsable.

 

Comprendre qui est l’actionnaire principal pour réconcilier écologie et business

 

Alors que nous avons tendance à oublier que notre planète est notre actionnaire principal en nous offrant son capital sous forme de ressources en tout genre, nous continuons de dilapider. Nous devons pourtant rendre le capital, valorisé s’il-vous-plait, à l’actionnaire. Quand et comment allons-nous rembourser notre actionnaire appelé « planète Terre » ?

« Ah si j’étais riche » (nous chantait Yvan Rebroff), j’investirais dans les initiatives nombreuses qui valorisent la vie.

 

Peut-être que publier des articles et posts aux accents « écologiques » n’est pas bon pour le business. A l’échelle du temps et du cosmos, à quoi servent nos vies ? Doit-on se conformer pour protéger un minuscule arpent que l’on croit posséder ?

 

NB : j’espère tout de même continuer à trouver des clients de droite our de gauche…

Ces sujets peuvent également vous intéresser

Ralentissez les embauches d’experts…

Ralentissez les embauches d’experts…

Courte digression sur la pensée d’Edgar Morin… et si vous ralentissiez les embauches d’experts ! Je lis ici et là les articles et commentaires des écrits de ce centenaire à la plume brillante, qui ne cesse de solliciter notre intelligence pour appréhender la...

L’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal ?

L’agressivité commerciale, est-ce bien ou mal ?

Lancer un débat moral sur l'agressivité commerciale, est-ce bien raisonnable ? On est tous d'accord, ralbol de l'agressivité commerciale... et pourtant... Quand les frontières se sont rouvertes en 2020, j’ai quitté le Maroc après avoir été bloqué 120 jours....

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur » !

« Anxieux, rebelle, moralisateur », ce sont trois mots que m'attribue en commentaires bienveillants l'un de mes lecteurs assidus… Je reviendrai peut-être sur les deux premiers qualificatifs, je voudrais m’arrêter un instant sur le troisième, à la lumière de mon...

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

L’effondrement du monde est-il forcément un cataclysme ?

Dans son livre « l’emballement du monde » (que je n’ai pas encore fini donc j’anticipe des conclusions, mais là où j’en suis me donne de l’espoir, alors je partage), Victor Court évoque les dislocations d’empires. Ce que j’en comprends : la pensée largement partagée...

Les coaches sont des Jedis

Les coaches sont des Jedis

Pourquoi suis-je convaincu que les coaches sont des Jedis ?   Je suis intervenu pour AceUp, une startup américaine dont la mission est de démocratiser le coaching. J'ai coordonné l'organisation du premier "Summit" à Boston, le rassemblement de quelques dizaines...

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

Apprendre à négocier avec sa culpabilité…

La culpabilité : le verbe « culpabiliser » est entré dans la catégorie des mots interdits. Or, avec la conscience qui monte à propos des impacts de nos actes sur le vivant, les échanges tendus où s’accusent réciproquement les parties sont susceptibles de devenir...

Pourquoi faire de la prévention…

Pourquoi faire de la prévention…

C'est une ritournelle connue : pourquoi faire de la prévention ? Comment éduquer à cette étrange idée qui consiste à investir de l'argent alors qu'il n'y a pas de problème (visible), juste un risque ?   Je rentre chez mon ostéopathe. Elle me demande : "pourquoi...

3 excellents conseils de coach

3 excellents conseils de coach

A quoi sert le coaching ? Les conseils de coach sont-ils autorisés par la déontologie ? En quoi l'écoute, l’effet miroir, la réplique du coach qui dit ce qui lui vient peuvent-ils servir ? En déambulant aujourd’hui me sont venus 3 excellents conseils de 3 coachs...

Je hais Outlook et quelques autres…

Je hais Outlook et quelques autres…

J'écris beaucoup moins qu'autrefois sur mon blog, qui est un magasin sympa dans une rue sombre avec peu de passage (larmes).   J'écris beaucoup plus sur linkedin, avec parfois des statistiques flatteuses qui dépassent les 100 000 vues (ego tout content).  ...

Que faire d’une injure sur un réseau social ?

Que faire d’une injure sur un réseau social ?

L'injure sur un réseau social, vous venez de vous en prendre une en pleine poire. Que faut-il faire ? Quelle différence entre injure et colère, comment discerner la différence ? Pourquoi une injure appartient-elle à celui qui l'a émise ? Est-ce répréhensible devant la...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bonjour, bienvenue sur mon blog

Je m’appelle Laurent de Rauglaudre (je sais, mon nom est imprononçable). Sur ce blog, j’écris des articles sur le leadership, le métier de consultant libre et de coach.

Je batifole à partir de mes expériences, mes lectures, mes succès et mes fausses pistes. Je suis motivé par le leadership responsable.

J’espère que vous trouverez matière à inspiration.

Bonne lecture,

Laurent

Prochains évènements