Valérie : “Que suis-je venue chercher ?” A l’époque, je venais de prendre la décision de fuir l’entreprise ou j’étais car limite burn out. Je savais que le salariat n’était plus fait pour moi, que je voulais tenter l’aventure de l’entreprenariat, je visais humblement de m’installer comme formateur.

 

La seule référence que j’avais dans la tête était la sous-traitance pour des organismes de formation, venant moi même de cet univers. Je crois que je venais chercher juste du soutien dans ce nécessaire besoin de remonter la pente. Un an plus tard, j’ai découvert que j’avais les moyens de faire taire mes pensées limitantes, surtout que j’avais fait une erreur de raisonnement : encore dans un esprit “salariée”, je cherchais à créer mon business en m’adaptant à ce que je connaissais….

 

Le raisonnement que j’ai intégré est tout autre : chercher au fond de moi mes valeurs, la vision de ma contribution au monde et comment j’allais pouvoir l’offrir, la mettre en œuvre, inventer ce qui n’existait pas tel que je le rêvais. Aujourd’hui cette conscience me guide, même si je suis encore mal assurée. C’est en marchant qu’on trouve la cadence. Je me sens toujours la même mais différente, plus Libre.”

Fuir l’entreprise, ça titille ?

Atelier découverte “consultant libre”

 

NB : je sais que le titre de cet article peut choquer, en particulier les managers, les dirigeants d’entreprise. Si c’est le cas, peut-être convient-il de s’interroger pourquoi tant de salariés ne sont pas heureux à leur poste, pourquoi beaucoup sont en souffrance. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les enquêtes régulières en entreprise. Comment recréer de la motivation ? Comment éviter que les meilleurs s’en aille ? Comment aider les collaborateurs en difficulté ?

Il m’est arrivé de coacher des managers qui désiraient quitter leur entreprise, et qui finalement ont décidé d’y rester et ont rebondi. Peut-être avaient-ils besoin d’apprendre à dire non, à se faire respecter…

 

Ces sujets peuvent également vous intéresser

Le côté obscur de la force

Le côté obscur de la force

Dans un belle salle de réunion en haut d’une tour de Montréal, la réunion se passe en anglais. Parfaitement bilingue et diplômée de l’enseignement supérieur, elle a pris cette mission au vol : elle sert ces monsieurs et 2 ou 3 femmes pour les désaltérer et les...

3 vidéos pour oser devenir consultant libre après 40 ans…

3 vidéos pour oser devenir consultant libre après 40 ans…

Devenir consultant libre, quand on dépasse les 40 ans, est une question à laquelle se confrontent beaucoup de salariés. En effet, que faire de la seconde mi-temps quand on a accompli une belle première partie de "carrière professionnelle" ? Voici un cycle de 6 vidéos...

6 bonnes raisons de ne par répondre aux appels d’offre

6 bonnes raisons de ne par répondre aux appels d’offre

Répondre aux appels d'offre semble le point focal de beaucoup d'entrepreneurs ou de consultants. Pourtant, je suis convaincu que nombre d'entre eux y perdent un temps considérable sans beaucoup de succès. Ne pas répondre aux appels d'offre permet au minimum : (1) de...

Clarifiez votre orientation professionnelle : 5 questions

Clarifiez votre orientation professionnelle : 5 questions

Votre orientation professionnelle, cette question vous suit-elle depuis le début de votre parcours ? Alors que les sombres nuages du chômage continuent d'encourager les peurs, comment faire pour trouver la bonne orientation professionnelle, surtout quand le projet ne...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains Évènements

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
  • – un créateur de valeur
  • – de l’expérience de terrain à partager

Je t’invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube