A quoi sert le coaching ?

par | Leadership, Mastermind, Progresser, Toltèques

Ce matin, je commence à répondre à une amie coach qui ne me lâche pas sur une action à haut rendement que je reporte depuis des semaines – un contact à prendre avec un américain qui m’inspire. Dans ma réponse à cette amie, je me lance dans l’argumentaire de “Marie la désolée” (c’est l’expression de ma Sandrine quand on commence à se plaindre). Finalement, après mille contorsions, je n’envoie pas le message à l’amie coach, je le détruis, et je prends le fameux contact avec cet inspirant américain.

Je ne sais pas si l’action que j’ai engagée produira des fruits – on sème tellement de graines qui ne murissent pas. Mais, je suis passé à l’action.

La question qu’on pose souvent est “à quoi sert le coaching” ?

Je pense que ça sert au moins à 3 niveaux essentiels…

1 – Clarifier son interrogation
2 – Se connecter à  la source de l’autorisation
3 – Passer à l’action

1 – Le coaching sert à clarifier l’interrogation car, comme le disent si bien les toltèques, notre juge intérieur est très puissant pour nous punir indéfiniment. Le coach, qui n’a aucun véritable accès à tous les tourments que nous fait subir notre mental, prend une position objective et bienveillante. Avec ses questions et ses reformulations, il nous aide à démasquer les processus incessants qui brident nos champs de possibles. Quand le coach nous dit ce qu’il ressent autant que ce qu’il pense, il reflète un miroir de notre interrogation. La réponse devient plus claire. Les arguments de “Marie la désolée” paraissent futiles, ridicules voire nocifs.

A quoi sert le coaching : à clarifier notre interrogation !

2 – Le coaching sert à se connecter à la source de l’autorisation car souvent, nous pensons que nous sommes (rayez la/les mentions inutiles) incapables – illégitimes – incompétents – insuffisamment préparés – nuls pour réaliser tel ou tel projet. Pourtant, qu’est-ce qui fait qu’un humain ose ? Il s’est donné l’autorisation ou il est allé chercher l’autorisation ! Avec la conviction que nous avons les ressources, et en observant le jeu habile de “Marie la désolée” ou du Juge intérieur, le coach peut nous dire “tu peux le faire”. Juste quelques mots qui ouvrent la possibilité de sortir de sa boite.

A quoi sert le coaching : à se connecter à la source de l’autorisation !

3 – Le coaching sert au passage à l’action car souvent, même si nous avons clarifié l’interrogation, même si nous nous autorisons à…, nous restons suspendu à cette étroite passerelle entre l’idée et l’action. Or l’idée ne suffit pas. C’est l’action qui transforme. La détermination du coach devient alors essentielle. Il nous renvoie : “1 -maintenant, la direction est claire, 2 – tu peux le faire, 3 – hey !!! il faut le faire, n’échappe pas à toi-même ! Go !”… et le coach ne lâche pas le morceau (comme mon amie dans l’exemple ci-dessus).

A quoi sert le coaching : à passer à l’action !

Le coaching n’est pas une béquille. C’est un véritable outil pour s’élever à son étage supérieur. En cela, il y a un grand espoir qui demeure : jamais les machines ne remplaceront les humains !

Lire aussi comment le coaching m’a mis sur le chemin de devenir conseiller du président de Gemplus.

Article dédié à Catherine et à Sandrine

Ces sujets peuvent également vous intéresser

Je m’interroge, pourquoi ?

Je m’interroge, pourquoi ?

Je m'interroge, pourquoi ? Pourquoi je m'interroge ? Comme me dit une copine coach, on est 12 là-haut ! Chacun son tour prend la parole pour m'interpeller... Cette nuit, pendant l'insomnie, j'ai vu un promeneur déambuler dans la rue. Il semblait fatigué. Je me suis...

3 dimensions de l’écoute

3 dimensions de l’écoute

Les 3 dimensions de l'écoute, que j'aborde dans cet article, ont pour vocation de montrer comment appliquer concrètement avec les autres, avec soi, cet outil essentiel de la relation. Une amie coach me faisait remarquer l'autre jour : "j'aime bien tes vidéos et...

Top 3 du bêtisier

Top 3 du bêtisier

Dans le déferlement désordonné de communication que nous ingérons, nous avons droit a tout le spectre depuis les plus belles idées jusqu'aux plus stupides, voire les plus dangereuses. Ce matin, je me réveille en me demandant quel est le top 3 du bêtisier que j'ai...

Toltèques, le parasite et la mort

Toltèques, le parasite et la mort

Le parasite, un monstre intérieur à 1000 têtes est l’accumulation de nos peurs. Don Miguel Ruiz évoque ainsi un enseignement des Toltèques, le parasite et la mort. Il illustre ce qui se passe dans notre univers intime comme une lutte contre un parasite. Pendant cette...

Le 4ème accord Toltèque

Le 4ème accord Toltèque

Le 4ème accord Toltèque, c’est « fais toujours de ton mieux ». Cet accord est un peu plus « classique » dans notre univers et notre culture occidentale. C’est une injonction souvent entendue dans notre enfance, parfois au boulot. Pourtant, il y a quelques angles de...

Le 3ème accord Toltèque

Le 3ème accord Toltèque c'est : « ne fais pas de suppositions ». Les suppositions nous conduisent vers la médisance et le conflit. Don Miguel Ruiz, dans son livre, nous dit que « la médisance, c'est notre manière de communiquer dans le rêve de l'enfer en échangeant du...

Langage symbolique et accords Toltèques

Je voudrais revenir sur l’utilisation du langage symbolique et accords Toltèques. En effet, en avançant dans la publication par vidéos+articles des accords Toltèques, quelqu'un m’a gentiment fait cette remarque : « je pense que ce mot de magie ne fait pas sérieux et...

2 Commentaires

  1. Calliope Consulting

    Bonjour et merci pour votre article. j’ai essayé de télécharger votre Ebook mais je n’y suis pas parvenu. Comment je peux le récupérer ? 🙂
    Au plaisir de vous lire
    Louise

    Réponse
  2. Laurent de Rauglaudre

    Bonjour, le mieux est de vous inscrire dans le pop-up qui apparait sur mon site… Merci.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un outil simple et intuitif pour votre business en ligne - Le blog de Laurent de Rauglaudre - […] la foulée, j’ai même commandé un coaching […]
  2. Votre vrai cv ? C'est ce qui est facile pour vous ! - Le blog de Laurent de Rauglaudre - […] Laissez moi vous raconter une histoire de coaching… […]
  3. Quelles sont les 3 priorités des leaders, des grands leaders inspirants ?Blog Laurent de Rauglaudre - […] parlé depuis mi-décembre 2001 (des années). Sur l’impulsion d’un copain coach (voir à quoi sert le coaching), j’appelle Antonio…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bonjour, bienvenue sur mon blog

Je m’appelle Laurent de Rauglaudre (je sais, mon nom est imprononçable). Sur ce blog, j’écris des articles sur le leadership, le métier de consultant libre et de coach.

Je batifole à partir de mes expériences, mes lectures, mes succès et mes fausses pistes. Je suis motivé par le leadership responsable.

J’espère que vous trouverez matière à inspiration.

Bonne lecture,

Laurent

Prochains évènements