Groupe Mastermind et formation, quelle différence ?

by | Entrepreneur, Intelligence collective, Leadership, Mastermind, Vidéos | 0 comments

Dans cette vidéo d’introduction d’une journée Mastermind que j’ai animée en Provence, j’explique qu’entre groupe Mastermind et formation, il y a une sacrée différence… La puissance du groupe Mastermind n’est pas dans la transmission de savoir mais dans la stimulation très concrète et opérationnelle…

 

En sortant d’une formation, on s’attend à ce que les participants se soient appropriés ou soient au moins sensibilisés à de nouvelles compétences. Celui/celle qui choisit de rejoindre un groupe Mastermind prend l’étrange décision de faire un pas vers une “contrainte choisie” ? Qu’est-ce que j’entends par là… si on peut sortir d’une formation sans engagement de transformation, on vient dans un groupe Mastermind pour sauter vers son étage supérieur. Cela signifie que…

 

Entre groupe Mastermind et formation existe au moins une différence fondamentale :
le courage de l’engagement personnel !

 

L’entrepreneur ou l’entreprenant en entreprise déborde souvent de créativité. Les idées foisonnent dans un beau désordre. Quelle est la meilleure inspiration, intuition, sur quel projet convient-il d’investir massivement ? Quelle idée faut-il approfondir ?

 

S’attendre à ce que le groupe Mastermind apporte l’idée géniale qui change tout est probablement une fausse piste. Certes, la contribution d’une dizaine de personnes en miroir de notre projet, de notre interrogation, de notre épreuve à traverser, de notre défi à relever est essentielle. C’est tout l’apport du hot-seat. Les pairs renvoient notre propre miroir, avec autant de points de vue que de participants. Ce redoutable miroir est plus puissant et utile que l’idée géniale. J’entends très souvent dans les hot-seat des réactions du type “j’avais déjà presque toutes les idées que l’on m’a suggérées”. Alors tout cela n’a-t-il servi à rien ? Et bien si, cela a servi dans une autre dimension que celle des idées ! Cela a servi à infléchir ou renforcer une intuition, un plan, une intention. J’ai entendu les mêmes participants, qui prétendaient n’avoir pas entendu l’idée géniale, dire à quel point le hot-seat les avait “troublés”, “boostés”, “dérangés”, “étonnés”, “confirmés”, “infirmés”… Les mêmes reconnaissaient, dans la durée, que ces hot-seat les a mis sur un chemin de transformation ! C’est ce que m’écrit Jean-Baptiste en écoutant l’enregistrement de son hot-seat 3 ans plus tard.

 

L’enjeu du groupe Mastermind est-il principalement dans la production d’idées ? Je crois que non. L’un des soucis des “entreprenants” est qu’ils ont beaucoup d’idées. Ils sont créatifs, parfois même encombrés de tellement de pistes à travailler qu’ils s’affairent à autre chose que l’essentiel. C’est un jeu habituel que vous connaissez peut-être : “je sais que je dois faire cette action. Avant cela, je vais concentrer mon attention et mon énergie sur une autre action secondaire qui me sert d’excuse à ne pas adresser le vrai problème”.

 

Le groupe Mastermind n’est pas dupe. Il va renvoyer au candidat en hot-seat (avec des mots ou des ressentis exprimés de 1000 façons) des feed-back du type : “ouahaou tu vibres super bien sur ce thème-là” ou bien, à l’autre extrémité su spectre : “tu nous racontes des carabistouilles, cela n’a pas l’air d’être le vrai sujet à traiter”. Comme le candidat sur le siège chaud sort de l’exercice en affirmant les 3 actions qu’il va engager en priorité, il prend à témoin une communauté de pairs (qui n’ont pas d’intérêt direct) mais qui devient cette fameuse contrainte choisie… avec bienveillance sans complaisance !

 

Groupe Mastermind et formation, même résultats ?

 

La 1ère bonne raison de participer à un groupe Mastermind :
se livrer, en confiance, à une communauté de pairs qui vont pousser à aborder et résoudre la vraie question du moment.

 

La communauté d’entrepreneurs renvoie le miroir encourageant/stimulant au mastermindien, ou au contraire lui renvoie la fumée qu’il a lui-même émise.

 

Quand vous êtes sur le vrai sujet, êtes-vous face aux mille et unes excuses pour ne pas passer à la “vraie” action ? Tant de fausses pistes permettent d’échapper à l’efficacité et au courage pour réussir le projet, y compris cette croyance limitante : “qui suis-je moi, pour réussir ce bel ouvrage ?” Le syndrome de l’imposteur, ce sentiment de ne pas être légitime, accompagne de nombreux entrepreneurs (et encore plus les consultants). Le groupe Mastermind sert à encourager le mastermindien à identifier la vraie question essentielle à traiter aujourd’hui, la vraie priorité.

 

La seconde bonne raison d’être d’un groupe Mastermind :
la communauté soutien/encourage/stimule le passage à l’action.

 

Chacun vient pour prendre et donner dans le groupe. Rejoindre un groupe Mastermind signifie “je choisis ma contrainte“. Comme évoqué dans les nombreux séminaires et formations que j’ai animés, chacun est souvent plus respectueux des engagements pris avec les autres (“je vais jouer au tennis avec Jojo”, “je vais chercher mon petit garçon à l’école”, etc…), que les engagements pris avec soi-même.

 

Groupe Mastermind et formation, pourquoi est-ce fondamentalement différent ?

Groupe Mastermind Formation
  • contrainte choisie
  • groupe de pairs
  • chacun apporte autant qu’il prend
  • clarification de la vraie priorité opérationnelle du moment
  • ressentis, questions et suggestions des pairs
  • stimulation au passage à l’action
  • engagement pris devant les pairs
  • aucun intérêt à tricher
  • apprentissage de nouvelles compétences
  • outillage technique
  • possibilité de faire acte de présence car participation pas toujours volontaire
  • syndrôme de la belle méthode qui reste sur l’étagère après la formation
  • modèle souvent traditionnel du “sachant” sur l’estrade qui “enseigne” aux ignorants dans la salle

 

Qu’en pensez-vous ?

Non, le Mastermind, ce n’est pas une formation. C’est un chemin vers son étage supérieur qui passe par le courage et l’engagement de transformer son histoire professionnelle. Les pairs deviennent tous des mentors…

Est-ce l’heure pour vous de participer à un groupe Mastermind pour élever votre niveau de jeu ?

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Publication

 

groupe mastermind

Co-auteur du livre “Les groupes Mastermind, accélérateurs de réussite”, premier ouvrage publié en français sur le sujet. Co-écrit en intelligence collective. Egalement disponible en anglais et en espagnol.

Hé hé, c’est quoi un consultant libre ?

Un consultant libre, c’est :

  • – un entrepreneur
    – un créateur de valeur
    – de l’expérience de terrain à partager

Je vous invite à :

Bonne découverte…

Laurent de Rauglaudre

Anecdote vécue comme consultant

Après lui avoir présenté mon offre, le Directeur Général me dit : “vous êtes plus cher que votre concurrent qui a une belle expérience dans une grande entreprise américaine. Cependant, le courant passe bien entre nous, et je préfère votre proposition”. Il signe alors l’offre à 10 000€, et ajoute : “si nous devons continuer à travailler ensemble, je négocierai vos prix”.

Je réponds “bien sur”… Je réalise la prestation avec son équipe de direction : un diagnostic, suivi d’un séminaire de 2 jours en intelligence collective, une synthèse de recommandations.

A l’issue de la mission, le Directeur Général me demande une nouvelle offre. Moins d’une semaine plus tard, je lui propose une mission à 30 000€. Il signe et me dit : “je ne négocie pas le prix car je connais la qualité de la prestation que j’achète”.

Dans cette anecdote se trouvent dissimulés les “secrets” de la vente de valeur. Je vends de la valeur, je ne vends pas du temps. Pour en savoir plus, voici 5 vidéos gratuites à écouter : comment bien vendre du conseil aux entreprises…

Anecdotes vécues en entreprise

N°1 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis 3 semaines, je travaille un plan marketing avec mon équipe. Je vais lui présenter les résultats de ce travail d’une dizaine de collaborateurs de qualité. Lui, top manager, diplôme le plus ronflant qu’on puisse trouver dans notre douce France, m’écoute moins de 5 minutes. Tout d’un coup, il se lève, tout sourire, se dirige vers le tableau blanc accroché au mur : « OK Laurent, ce n’est pas du tout comme cela qu’il faut s’y prendre ».

Suit une magnifique démonstration, brillante. J’ai le moral à zéro, je sors de son bureau en pensant: « on est une équipe nulle. En 5 minutes, il a démonté tout notre travail »…

N°2 : je rentre dans le bureau de mon chef. Depuis des mois, je me débats sur un projet complexe, qui implique tous les départements de l’entreprise. Je viens comme chaque quinzaine, une heure dans son bureau pour lui présenter mes « petits soucis ». Il est américain,  directeur financier, l’entreprise pèse 1 milliard d’€ de chiffre d’affaires. Avant, il était contrôleur financier mondial d’Intel – vous savez la petite boite américaine qui met des puces électroniques partout. A chacun de nos tête-à-tête, il m’écoute lui raconter mes petits malheurs. Puis il me pose des questions, ouvertes la plupart du temps (en anglais): « que penses-tu que … », « pourquoi crois-tu que … », « quelles sont les pistes que tu imagines… ». Après chaque entretien, je ressors de son bureau gonflé à bloc.

Que pensez-vous de ces 2 anecdotes ?

Aller plus loin en téléchargeant l’ebook “7 clés pour devenir un leader inspirant”

Chaine youtube

Prochains évènements

 

Désert : marche initiatique – 1 semaine
– du 6 au 14 novembre 2021