Écoute ton Petit Prince

6 avril 2020 – chronique de la crise du Coronavirus vue de Zagora. 

Le 14 mars, je reviens du désert. Les compagnes et compagnons sortent des dunes magiques, les yeux pleins de poussière d’étoiles, ils voguent d’un nuage à l’autre sur une myriades de tapis volants. Chacun écoute son Petit Prince, personne ne le sait.

 

Le Petit PrinceIls ignoraient tout de cette rencontre. Depuis fort fort longtemps, leur Petit Prince s’est endormi, s’est envolé dans le ciel, avec les choses des grands : la responsabilité, le sérieux, le temps qu’il faut consumer.

 

 

Dans le désert tout s’est arrêté. Le Petit Prince est venu les chercher, chacun son tour : les masques se sont envolés, les cœurs se sont mis à chanter, les pieds les mains ont joui de plaisir, brassé le sable chaud.

 

Pourquoi faudrait-il revenir ? Peut-on rester dans les nuages ?

Et si le moteur du 4X4 qui ronronne déjà, s’envolait  à son tour dans les nuages. Il glisserait de planète en planète. Il irait écouter des roses, des rois, des pauvres types malheureux qui lui diraient d’arrêter de faire du boucan, d’arrêter de les faire tourner en rond, de se transformer en tapis volant. Chaque année c’est pareil, tout plein de Petits Princes me disent de renvoyer le 4X4 se faire pendre ailleurs.

Lire la suite»

La joie est-elle un chemin ?

La joie est l’une des 4 émotions fondamentales. C’est aussi un chemin pour lequel il est bon d’éveiller sa conscience…

 

La littérature parle souvent de 4 émotions fondamentales : la peur, la colère, la tristesse, la joie. Il n’est pas question de les nier. Un arbre existe, ce n’est pas un débat. La peur, la colère, la tristesse existent, inutile de les nier ou les refouler. Les laisser couler permet de se mettre sur le chemin de la joie.

Chronique de la crise du Coronavirus vue de Zagora – 26 mars 2020

 

La joie est-elle un chemin ?

Lire la suite»

Que nous dit l’émotion de la tristesse ?

Pourquoi faut-il laisser passer l’émotion de la tristesse au lieu de la retenir ? Pourquoi refuse-t-on de la laisser couler par les larmes ? Qu’est-ce qui se passe après si on accepte, si on accueille l’émotion et les larmes. Pour les filles comme pour les garçons… Que nous dit l’émotion de la tristesse ?

Chronique du Coronavirus vue de Zagora, le 25 mars 2020

Lien vers la page de témoignages des compagnons/compagnes du désert…

Lire la suite»

Le 5ème accord Toltèque pour traverser la crise

Hier, je marche de l’autre coté de l’oued pour rejoindre le centre ville de Zagora. Objectif : retirer de l’argent. Je fais 5 distributeurs sans succès. Enfin, je réussis. Pourquoi ce petit épisode m’amène à évoquer le 5ème accord Toltèque pour traverser la crise ?

Cet article s’inscrit dans la chronique “la crise du Coronavirus vue de Zagora”

 

Au retour, je tourne une vidéo en traversant les champs de l’oasis autres parties plus accidentées de la palmeraie. Il a fallu la nuit pour la poster sur YouTube car le wifi ici avance doucement. Intitulée « dans la crise, soyez un Jedi », je dis dans les premières phrases de la vidéo : « il m’a fallu faire plusieurs distributeurs automatiques pour trouver de l’argent ». Cette information induit qu’il n’y avait pas de billets dans les jolis coffre-forts. Cette information est-elle vraie, je n’en sais rien, je vais m’expliquer. Ma propre induction me ramène au 5ème accord Toltèque : « soyez sceptique mais apprenez à écouter ».

Que s’est-il vraiment passé avec les distributeurs automatiques de billets de banque ?

Lire la suite»

Qui va gagner ? La peur ou l’amour ?

Marché de Zagora

Chronique de la crise du Coronavirus vu du Maroc… Mercredi 18 mars 2020

Qui va gagner ? La peur ou l’amour ?

Depuis dimanche 15 mars, j’ai pris mes quartiers à Zagora, mon avion de retour à Montréal annulé. La méharée a été une semaine extraordinaire. Le retour… celui d’un coronavirus en pleine figure qui menace l’âme humaine largement autant que sa santé (sinon plus).

 

Qui va gagner ? La peur ou l’amour ? Les 2 vont évidemment continuer de s’affronter pour longtemps…

Depuis dimanche 15 mars, j’ai pris mes quartiers à Zagora, mon avion de retour à Montréal annulé. La méharée a été une semaine extraordinaire. Le retour… celui d’un coronavirus en pleine figure qui menace l’âme humaine largement autant que sa santé (sinon plus).

 

Qui va gagner ? La peur ou l’amour ? Les 2 vont évidemment continuer de s’affronter pour longtemps…

Lire la suite»

Chronique de la crise du coronavirus, vue de Zagora

En sortant d’une semaine de marche coaching dans le désert assez exceptionnelle, nous avons retrouvé l’état du monde. Les 5 participants ont réussi à retourner chez eux après mille péripéties. Quant à moi, je suis resté à Zagora, sud du Maroc, car mon vol de retour pour Montréal a été annulé.

J’ai pensé un moment aller en France, et j’ai été poursuivi par des pensées contradictoires. J’ai laissé partir un avion vers Casablanca, puis un minibus vers Marrakech. J’ai eu des larmes, non pas d’apitoiement sur moi-même, mais de tristesse de ce que traverse l’humanité.

Lire la suite»

La confusion est-elle créative ?

Dans cette vidéo, j’évoque, peut-être un peu trop abruptement, la dimension créative des périodes de confusion. Je dis abruptement car les périodes de confusion peuvent aussi être douloureuses. Cependant, en arrière-plan, ne se passe-t-il pas souvent (toujours) quelque chose de créatif dans les états d’instabilité… que l’on découvrira plus tard ?

 

 

Retranscription écrite de la vidéo :

“Est-il possible de bien vivre dans la confusion ? En réalité, pour répondre à cette question, il faut probablement l’inverser c’est-à-dire se dire que quand il y a de la confusion, c’est un état normal, un état passager que j’accepte parce que je sais que va en sortir quelque chose.
 

Lire la suite»

Quelle est la différence entre lâcher-prise et abandonner ?

L’expression “lâcher-prise” est-elle la nouvelle tarte à la crème des formations de management et de développement personnel, ou quelque chose d’essentiel se cache derrière ? Quelle est la différence avec abandonner ? Dans cette vidéo, je raconte une anecdote vécue qui illustre, je pense, l’écart entre le fait d’abandonner ou bien de décider de lâcher-prise. J’ai bien écrit “décider”.

Regardez plutôt :

 

Comment savoir s’il est l’heure de lâcher-prise ? Comment savoir si l’on n’est pas en train d’abandonner ?

Lire la suite»

Pourquoi prendre du recul en situation de crise ?

Cette vidéo est tournée là où la puissance de la nature nous met de facto en posture de prise de recul. Un compagnon de chemin me dit un matin de méharée dans le désert : “c’est là qu’il faut emmener les personnes qui sont dans la crise ! Le problème, c’est qu’ils ne vont pas le faire…”

Alors…

Pourquoi prendre du recul en situation de crise ?

 

 

La culpabilité de partir… voilà une puissante force qui nous retient de prendre la décision susceptible de nous rapprocher de la sagesse…

 

Lire la suite»

Je suis leur guide, je dois les suivre…

Je pose la question à un capitaine de l’industrie américaine :

“Quelle est ta définition du leadership ?

Dans cette vidéo, je partage avec vous l’étrange et inspirante réponse qu’il m’a faite…

 

 

Je suis leur guide, je dois les suivre…

Comment interpréter cet étrange réponse de Gandhi ?

Lire la suite»