Emotions

Le 2ème accord Toltèque

Le 2ème accord Toltèque nous dit : « quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle ». Cette affaire là est loin d’être facile…

Lundi 30 mars 2020 – chronique du coronavirus vu de Zagora

 

On a vu précédemment que les humains se sont mis d’accord et même s’aident à se faire mutuellement souffrir. Cet accord implicite là est très puissant, très présent, domine largement. Il n’est pourtant pas nécessaire de donner à la douleur cette place là…

 

 

L’attachement à la douleur est un accord que nous renforçons chaque jour, souvent par maladresse, encore plus souvent par inconscience. Celui qui me parle (qui me ment), qu’il soit le personnage réel en face de moi, ou le personnage intérieur, le fait parce qu’il a peur. Il a peur d’être, de « laisser briller sa propre lumière » comme dit Maryanne Williamson dans son célèbre texte utilisé par Nelson Mandela lors de son intronisation à la présidence de la République d’Afrique du Sud. Il fait parler ses personnages. Dans cet article/vidéo, j’explique que la peur est le contraire de l’Amour, ou plutôt de l’anxiété.

Lire la suite»

Premier accord Toltèque

Le premier accord Toltèque, programmation à travailler avec les autres et à l’intérieur de soi comme expliqué dans le précédent article, c’est : « que ta parole soit toujours impeccable ».

 

Dans cette chronique de la crise du coronavirus vu de Zagora (samedi 28 mars 2020), les accords Toltèques me paraissent un beau message à partager pour cette période d’inquiétudes, d’incertitudes…

 

 

Dites moi si ça vous parle : quand vous aviez 8 ans ou 12 ans ou 37 ans, quelqu’un vous a dit quelque chose de méchant. Les années ont passé et vous vous trimballez encore avec cette parole blessante. Il arrive souvent que l’on porte avec soi ce type de blessures pendant des dizaines d’années, voire toute sa vie. Il arrive même qu’on les transmette aux générations qui suivent.

 

Lire la suite»

La joie est-elle un chemin ?

La littérature parle souvent de 4 émotions fondamentales : la peur, la colère, la tristesse, la joie. Il n’est pas question de les nier. Un arbre existe, ce n’est pas un débat. La peur, la colère, la tristesse existent, inutile de les nier ou les refouler. Les laisser couler permet de se mettre sur le chemin de la joie.

Chronique de la crise du Coronavirus vue de Zagora – 26 mars 2020

 

La joie est-elle un chemin ?

Lire la suite»

Que nous dit l’émotion de la tristesse ?

Chronique du Coronavirus vue de Zagora, le 25 mars 2020

Pourquoi faut-il laisser passer l’émotion de la tristesse au lieu de la retenir ? Pourquoi refuse-t-on de la laisser couler par les larmes ? Qu’est-ce qui se passe après si on accepte, si on accueille l’émotion et les larmes. Pour les filles comme pour les garçons… 

Que nous dit l’émotion de la tristesse ?

 

Lien vers la page de témoignages des compagnons/compagnes du désert…

 

La colère peut-elle sauver ?

24 mars 2020 – Chronique de la crise du Coronavirus vue depuis Zagora…

Après la peur, voici quelques lignes sur l’émotion de la colère. La colère peut-elle sauver ? La colère brise-t-elle la relation ? Y a-t-il une différence entre la colère authentique et spontanée, et la colère qui se nourrit de l’anxiété ? Pourquoi les entreprises rejettent-elles la colère, comme les autres émotions, en intimant de les “contrôler”, alors que les émotions sont des messagers à écouter ?

 

 

Dans la vidéo, je prends 2 exemples pour montrer que, même si dans le monde de l’entreprise, beaucoup essaient d’éliminer les émotions, c’est probablement une grave erreur. La colère est mal considérée.

 

Lire la suite»

La peur est le contraire de l’amour

23 mars 2020 – Chronique de la crise du Coronavirus vue depuis Zagora…

L’émotion de la peur, à quoi sert-elle ? Quelle est la différence avec l’anxiété ? Dire que la peur est le contraire de l’amour, est-ce une notion si bien comprise ? Comment cela s’applique-t-il quand je suis au travail en train de préparer un plan stratégique ?

 

  

Comment prend-on ses décisions : gouverné par l’anxiété ou pour l’amour ? En quoi dois-je être vigilant dans l’instant présent pour privilégier l’amour plutôt que l’anxiété

 

Comprendre à quoi servent nos émotions, comprendre que la peur peut être utile quand elle me protège, néfaste quand elle n’est qu’anxiété, c’est-à-dire inventions de mon mental…

 

Depuis la montagne qui domine Zagora. J’ai aussi parlé de la bataille que se livrent la peur et l’amour dans cette chronique.

NB : cool, ce matin une vraie douche avec de l’eau chaude, quel luxe !